Bergevin a pris une excellente décision dans le dossier Bitten-Pezzetta

Les deux jeunes espoirs figuraient dans la même filière : ils attendaient un contrat d’entrée du Canadien de Montréal. D’ailleurs, s’ils ne signaient pas d’accord d’ici le 1er juin, le CH aurait renoncé à leurs droits sur eux.

Les deux espoirs du Tricolore sont âgés de 19 ans et, évidemment, c’est chacun un pacte de trois ans qu’ils ont paraphé. Bitten fut une sélection de troisième tour et Pezzetta, de sixième tour. C’est en juin 2016 qu’ils se sont présentés sur la tribune, alors qu’ils ont enfilé un chandail bleu-blanc-rouge pour la première fois.

Leurs qualités premières ne sont pas les aptitudes offensives, mais plutôt leur dynamisme ou leur effet papier sablé pendant une rencontre. Deux joueurs très intenses, qui jouent un peu à la Brendan Gallagher et à la Andrew Shaw. Cette année, Bitten a récolté 61 points en 58 parties, alors que Pezzetta en a récolté 50, pour le même nombre de matchs.

Les deux jeunes hommes feront-ils partie de la nouvelle « culture » que souhaite instaurer Marc Bergevin? On cherche une nouvelle culture, que Shaw semble détenir, mais en même temps, on souhaite rénover la fondation avec de la vitesse et de la jeunesse. Est-ce moi ou le plan de Marc Bergevin est encore brouillon?

Bref, ces signatures étaient logiques et avaient lieu d’être!

En rafale

– Claude Julien adore l’étoffe d’Antti Niemi et il a confirmé que ses statistiques (avant son acquisition) n’étaient pas représentatives.

– Carey Price continue à patiner en solitaire… Reviendra-t-il cette année? Probablement.

– L’obstruction sur les gardiens, c’est tellement une zone grise, n’est-ce pas?

– Une expérience de plus en plus populaire chez les jeunes hockeyeurs.

– Ça fait du bien de voir ça!

PLUS DE NOUVELLES