Barberio et Tokarski ne sont pas réclamés | Paul Byron débarque à Montréal | En rafale

Hier, les Canadiens ont pris un risque en soumettant les noms de Dustin Tokarski et de Mark Barberio au ballottage. Ce midi, on apprend que les deux joueurs ont été ignorés par les autres formations de la LNH et qu’ils prendront la route de la Ligue américaine de hockey. Dans le cas de Tokarski, on s’y attendait, mais dans le cas de Barberio, on craignait qu’une autre équipe jette son dévolu sur lui, ce qui n’est pas arrivé. Bergevin a maintenant une belle marge de manœuvre à la ligne bleue et il sait qu’il peut magasiner pour trouver preneur pour l’un de ses arrières (Emelin, Tinordi ou Gilbert ?) en ayant une belle police d’assurance dans les rangs mineurs en la personne de Barberio.

Comme Tokarski et Barberio, Jacob De La Rose devrait prendre la route de St. John’s sous peu, lui qui se retrouve de trop puisque Bergevin a réclamé l’attaquant Paul Byron des Flames de Calgary, qui était également sur la liste des joueurs disponibles via le ballottage.

Byron, 26 ans, est un très petit attaquant de 5 pieds 7 pouces et 153 livres qui a amassé 19 points (6 buts, 13 passes) en 57 rencontres.

Il fait partie des quatre joueurs de la LNH à mesurer 5 pieds 7 pouces ou moins… David Desharnais aussi.

Il a été sélectionné par les Sabres de Buffalo en 6e ronde lors du repêchage 2007 de la LNH et a majoritairement joué dans la Ligue américaine depuis son entrée chez les professionnels. Il a joué son hockey junior dans la LHJMQ avec les Olympiques de Gatineau. En carrière, il montre une fiche de 17 buts et 31 passes pour un total de 48 points en 138 parties dans la LNH. Les Sabres l’avaient échangé aux Flames en juin 2011 en compagnie de Chris Butler, en retour de Robyn Regehr, Ales Kotalik et d’un choix deuxième ronde en 2012.

Michel Therrien a commenté l’arrivée de son nouveau joueur: «Byron nous apporte de la profondeur qui va permettre aux jeunes d’aller chercher de l’expérience dans la Ligue américaine». Lors de sa meilleure saison en carrière dans le circuit Bettman, Byron a marqué 7 buts, amassé 14 passes et maintenu un différentiel de plus-6 en 47 parties, au sein d’une équipe de bas de classement, lui qui il profitait d’un temps de glace élevé. On l’aimait bien à Calgary.

Byron viendra donc combler le départ temporaire (?) de Zack Kassian et permettra au CH de céder De La Rose à son club école afin de lui donner les outils pour se développer au niveau professionnel.

Le salaire de Paul Byron est de 900 000$ par an et il sera joueur autonome sans compensation au terme de la présente saison, ce qui signifie que si le CH décidait de le rétrograder dans la LAH, son salaire ne serait pas comptabilisé sur la masse salariale globale de l’équipe. Pour ce faire, Bergevin serait toutefois obligé de soumettre à nouveau Byron au ballottage.

Les fans des statistiques avancées se réjouiront de constater que Byron s’amène à Montréal :

Petite réflexion : pour remplacer un attaquant robuste (Kassian), Bergevin s’est tourné vers un avant de petite taille qui n’est aucunement reconnu pour l’aspect robustesse de son jeu. Dans cette optique, est-ce que le CH aurait été mieux servi en réclamant Maxime Talbot, lui aussi disponible, mais ignoré par les autres équipes au ballottage?

Le joueur québécois ignore encore ce que l’avenir lui réserve à Boston.

Ce matin, Pierre Durocher n’y est pas allé de main morte avec Kassian!

Certains avancent que ce même Kassian était en contact avec un homme qui est étroitement relié à la pègre. LIEN

Quelques joueurs du CH ont fait savoir qu’ils soutenaient Kassian dans l’épreuve qu’il a à traverser, notamment P.K. Subban. #PriceAussi

Aujourd’hui, les Canadiens ont pratiqué le déploiement à trois contre trois et ils ont utilisé Carey Price à titre de quatrième joueur lors des changements de trios. Price en a épaté quelques-uns avec ses passes précises.

Les combinaisons étaient les suivantes lors de cette simulation de jeu à trois contre trois :

Intéressant…

En rafale

– Bobby Ryan, des Sénateurs d’Ottawa, est le porte-parole pour une marque de shampoing

– On se prépare à annoncer le retrait du chandail de Martin Brodeur au New Jersey.

– La saison n’est même pas encore commencée et déjà, l’entraîneur des Maple Leafs de Toronto, Mike Babcock, a perdu la voix…

– Ces mêmes Leafs ont annoncé qu’ils avaient placé le nom de Stéphane Robidas sur la liste des blessés.

– Contrairement aux derniers jours, le ballottage a été fructueux pour certains joueurs.

– Deux joueurs seulement ont été soumis au ballottage ce midi :

– Mike Reilly, un défenseur évoluant dans les rangs universitaires américains devenu joueur autonome sans compensation qui était l’objet de la convoitise d’une multitude d’équipes cet été, dont les Canadiens, et qui a finalement décidé de signer avec le Wild du Minnesota, vient d’être rétrogradé dans la Ligue américaine de hockey.

– Tout indique que Kevin Poulin entreprendra la saison dans le rôle d’auxiliaire à Ben Bishop chez le Lightning de Tampa Bay. #Réclamé #Ballottage

– Brent Seabrook honoré de porter une lettre sur son chandail.

– Ça ne va pas bien du tout aux guichets pour les Saguenéens de Chicoutimi.

– Drôle de choix de couleurs sur le site officiel de l’équipe pour démarquer les matchs à l’étranger des matchs à domicile des Panthers de la Floride… #50NuancesDeJaune

– Le prochain George St-Pierre, mais à la puissance 10… Vraiment? #WOW

– Les Blue Jays partent favoris pour remporter la Série mondiale.

PLUS DE NOUVELLES