Artturi Lehkonen est-il en train de devenir le nouveau Niklas Sundstrom?

Artturi Lehkonen est arrivé dans la Ligue nationale en s’imposant rapidement, lui qui a inscrit 18 buts en 73 rencontres dès sa première année. Cette saison-là, en 2016-17, tout le monde s’exclamait ainsi : le Canadien à entre les mains un buteur potentiel de 25 buts… Mais la magie n’a pas opéré comme visionné et aujourd’hui, on dit qu’il lui manque de talent offensif. J’ai d’ailleurs bien aimé cette comparaison avec un certain Niklas Sundström. Pas faux.

Ça représente parfaitement Lehkonen : un joueur habile qui est bon défensivement, mais qui ne marque pas.

Le numéro 62 du Canadien manque cruellement de flair offensif, lui qui est devenu incapable de faire scintiller la lumière rouge. Il travaille comme un forcené, mais le travail ne suffit pas dans son cas. Met-il trop d’énergie à être excellent défensivement au détriment de son offensive? Ou comme me dirait l’un de mes meneurs : peut-être qu’il pense trop et ne s’amuse plus. Cherchez à savoir!

Avant la date limite des échanges, plusieurs partisans voulaient qu’il quitte le navire. Ces mêmes partisans ne comprennent pas pourquoi Charles Hudon mange plus de popcorn que lui dans les gradins. Parce que soyons francs, avec une disette de 25 matchs sans marquer, il devrait compter les moutons sur la passerelle. Il faut qu’il soit aimé en TA par le groupe d’entraîneurs et la direction pour ne rater aucune rencontre.

C’est vrai qu’il est fiable défensivement, qu’il offre un échec-avant soutenu, qu’il est l’un des meneurs au sein de cette équipe, mais force est d’admettre qu’il est désormais un gars de 4e ligne. Il a débarqué en force dans la LNH, comme un « buteur »… mais on a vite compris que ce n’était pas le cas. Malgré tout, on l’aime et on lui donne de l’amour. Donnons-en à Charles, non?

En rafale

– Voici la raison pour laquelle les Penguins souhaitaient ajouter Erik Gudbranson à leur alignement.

– Les Islanders étaient aussi dans la course pour Mark Stone.

– J’ai tendance à dire VRAI.

– Mais quel bel alignement.

– Ce qui est une excellente nouvelle.

PLUS DE NOUVELLES