Arbitrage en été, échangé en hiver?

Lorsque nous aurons la liste de tous les agents libres avec restriction qui auront besoin de l’arbitrage pour en venir à une entente avec leur équipe, cet été, retenez leur nom et attendez patiemment qu’ils soient échangés, un ou deux ans après.

En effet, Luke Fox a fait le lien, dans son dernier texte, mentionnant que plusieurs joueurs ayant passé par l’arbitrage ont été échangés, au courant des jours/heures menant à la date limite des transactions. Sur cette liste, on retrouve notamment Tobias Rieder, Tomas Tatar, Petr Mrazek, Vladislav Namestnikov, Ryan Spooner et J.T. Miller.

Lorsqu’on recherche les noms des joueurs qui ont passé devant un juge, depuis 2015, il n’est pas surprenant de voir que la majorité d’entre eux sont désormais sous d’autres cieux. Lorsqu’on n’est pas capable de s’entendre avec son équipe sans avoir besoin d’un troisième avis, ou tout simplement qu’on demande trop/l’équipe est trop gratte-cenne, c’est normalement un très bon signe que la relation entre les deux clans n’est pas la meilleure et qu’elle viendra inévitablement prendre fin sous peu.

En 2015, les joueurs notables ayant eu recours à l’arbitrage ont été Mikkel Boedker, Lance Bouma, Paul Byron, Gustav Nyquist, Justin Schultz, Erik Haula, Craig Smith, Colin Wilson, Éric Gélinas, Adam Larsson, Derek Stepan, Alex Chiasson, Mike Hoffman, Jonathan Bernier, Braden Holtby et Marcus Johansson.

En 2016, il y a eu Michael Stone, Tyson Barrie, Mikhail Grigorenko, Petr Mrazek, Kyle Palmieri, Chris Kreider, J.T. Miller, Mike Hoffman, Brayden Schenn, Jaden Schwartz, Alex Killorn, Vladislav Namestnikov, Peter Holland et Marcus Johansson.

En 2017, plusieurs joueurs sont encore avec leur équipe, puisque ça ne fait pas très longtemps, mais si nous avons la même discussion dans un ou deux ans, les chances sont bonnes que plusieurs noms des trois dernières listes soient rayés. Ryan Spooner, Nathan Beaulieu, Robin Lehner, Tomas Tatar, Mikael Granlund, Nino Niederreiter, Alex Galchenyuk, Viktor Arvidsson, Calvin De Haan, Mike Zibanejad, Jean-Gabriel Pageau, Conor Sheary, Colton Parayko, Tyler Johnson, Ondrej Palat et Connor Hellebuyck.

Plus le temps avance, plus les joueurs quittent le navire. Il faut dire, toutefois, que l’an dernier a marqué plusieurs exceptions. Des équipes n’avaient tout simplement pas beaucoup de place sous la masse et devaient s’assurer de ne pas surpayer leur joueur. Je pense notamment à Granlund, Niederreiter, Sheary, Parayko, Johnson et Palat.

Cet été, des noms comme Robin Lehner, Mark Stone, William Karlsson, Jason Zucker, Mathew Dumba et Andreas Athanasiou pourraient se retrouver dans une situation précaire…

Alex Galchenyuk, lui, finira-t-il par quitter Montréal?

Mike Hoffman, lui?

En Rafale

– Mike Babcock n’était pas content.

– Pas fort…

– Il faut faire quelque chose contre les blessures à la tête…

– Le Canadien est l’une des équipes qui influencent le plus la demande de billets, à l’étranger.

PLUS DE NOUVELLES