Après-match : Therrien et ses chouchous l’échappent face aux Panthers

Après avoir remporté son duel face au Lightning moins de 24 heures plus tôt, le Canadien de Montréal affrontait les Panthers à Sunrise.

Le Tricolore avait certainement en tête le décevant revers qu’il avait subi face à cette équipe il y a deux semaines jour pour jour.

En cette journée dominicale, Michel Therrien, qui dirigeait son 550e match en carrière, a démontré à tout le monde qu’il avait oublié de lire ma chronique d’hier en choisissant de faire une seule modification dans son alignement en envoyant Budaj dans la mêlée. #ComeOnMichelÉcouteMoiUnPeu #Not

Lors d’une entrevue en début d’année, j’ai entendu Stéphane Waite mentionner qu’il n’était pas chaud à l’idée d’envoyer le même gardien pour deux parties en autant de soirs. #RespectonsÇaPourLeMoment #IlFaitDuTrèsBonBoulot

Depuis le début de la saison, le Canadien a une fiche de 5 victoires et 3 défaites dans de pareilles circonstances.

Malgré le 34e anniversaire du dur à cuire Georges Parros, il n’était pas question de lui faire un cadeau. Il a donc poursuivi sa dégustation de roteux à travers les arénas de la ligue en compagnie de Bournival et Murray.

De son côté, l’équipe floridienne avait baissé pavillon face au Wings la veille après s’être bien battue.

Le gardien auxiliaire, Scott Clemmensen était d’office pour cette partie.

Le gardien des Panthers a remporté son huitième gain en 9 rencontres contre le Canadien depuis le début de sa carrière.

Therrien et ses troupiers se sont lamentablement inclinés par la marque de 4 à 1 face aux Panthers.

Source: Canadien de Montréal

 

Faits saillants de la 1re période :
Après un tir raté de Max Pacioretty, les Panthers ont décampé à vive allure pour surprendre la défensive montréalaise.

Tomas Fleischmann s’est habilement défait d’Alexeï Emelin pour remettre le disque à Dimitri Kulikov oublié par David Desharnais.

À 6 :10 : Dimitri Kulikov (2), Fleischmann

Sur la séquence, le #51 n’a pas pris de note la veille en analysant le jeu de Martin St-Louis. #MêmeGabarit #ImplicationDifférente

Fleischmann est ainsi devenu le premier joueur des Panthers à atteindre le difficile plateau des 20 points cette saison.

Un peu plus tard, le Tricolore s’est vu refuser un but après que Gionta est touché au disque plus haut que la hauteur permise en entrée de zone. #DécisionDifficileDesOfficiels

Les Panthers ont dominé le reste de la période ne laissant que des miettes à la Sainte-Flanelle.

Tirs au but :
Montréal : 7
Floride : 8

Faits saillants de la 2e période :
En début de période, le trio d’énergie du Tricolore a nivelé la marque par l’entremise de Brandon Prust.

À 2 :56 : Brandon Prust (4), Diaz, Bouillon

Les Panthers n’ont pas pris de temps pour répliquer. Profitant d’une couverture très légère de la part des joueurs montréalais, Brian Campbell a tiré sur Budaj qui a jonglé, sans raison, avec la rondelle.

À 4 :51 : Brian Campbell (5), Gilbert, Boyes

Le trio de Desharnais se repliait calmement derrière Campbell.

En fin de période, Tom Gilbert, laissé seul dans le haut de l’enclave, a servi une passe savante à la recrue Barkov.

À 14 : 29 : Aleksander Barkov (8), Gilbert, Boyes

Sérieusement, les Panthers doivent rigoler en apercevant l’espace disponible entre les attaquants et les défenseurs montréalais. #Épouvantable

La mauvaise période du Canadien s’est ainsi terminée par la marque de 3 à 1.

Tirs au but :
Montréal : 5
Floride : 11

Faits saillants de la 3e période :
Le Canadien a tenté de réduire l’écart, mais il s’est vu refuser un filet à Daniel Brière alors que Galchenyuk faisait de l’obstruction devant le gardien suite à un contact avec Marcel Goc. #AucunePénalitéSurLeJeu

C’était une mauvaise décision des officiels. Il y avait un but sur la séquence.

En milieu de période, le Canadien a bénéficié d’un avantage numérique.

Therrien a envoyé Gallagher (-2), Desharnais (-2), Pacioretty (-3) et Markov (-3) sur la glace pour la première minute de cet avantage. #AvecSubban

Leur séquence s’est terminée par une passe molle de Markov.

Aucun signe de Galchenyuk lors de ces deux minutes.

Avec quelques secondes à faire, Sean Bergenheim a scellé l’issu du match en marquant dans un filet désert.

Tirs au but :
Montréal : 10 (Total de 22)
Floride : 7 (Total de 25)

Mes étoiles du match
1- Brian Campbell
2- Aleksander Barkov
3- Dimitri Kulikov

Les fleurs et les pots
– Performance inacceptable du Canadien et de son entraîneur.

– Suite au match d’aujourd’hui, il apparaît évident que Therrien a des chouchous dans son équipe.

– Le trio de Desharnais a combiné un différentiel collectif de moins 7. #MatchAffreux

– Pacioretty a été absent sur toutes les facettes du jeu.

– Lui et Gallagher ont écopé de pénalités stupides lors des deux derniers engagements.

Et pourtant, Mike n’a pas ressenti le besoin de les faire bencher. Si Brière, Galchenyuk et Eller connaissent une mauvaise présence ou s’ils renversent de l’eau sur le banc, on sait ce qui arrive. #Sarcasme

– À la ligne bleue, le duo russe a connu une rencontre laborieuse.

– Offensivement, le #79 rate de plus en plus le filet et défensivement il s’est fait contourner relativement facilement. #Revirements #PuDeJambesDéjà

Bergevin prend des notes. #Négociation

– Plekanec et Huberdeau ne sont pas à inviter au même party du Nouvel An.

– L’avantage numérique montréalais est définitivement en panne depuis quelques rencontres.

– Petite devinette : Qu’est-ce qui ressemble à 4 millions de dollars qui dorment au gaz? #PetitIndice #17

– Brian Campbell joue toujours bien face au Canadien, il a été dominant ce soir. #Floride #Buffalo

– Drew Shore n’a pas impressionné le DG du Tricolore avec sa prestation de ce soir.

– Clemmensen et Budaj n’ont pas eu à faire de gros arrêts dans cette partie. En somme, il s’agissait d’une rencontre plutôt plate pour les amateurs de jeu offensif.

La question des connaisseurs
Selon moi, il est le temps de provoquer les choses en procédant à une transaction, qui sont les joueurs intouchables chez le Tricolore?

Prochaine rencontre : Canadiens vs Hurricanes, mardi 31 décembre (19h00) au PNC arena

Je vous offre mes meilleurs vœux pour la nouvelle année. Que 2014 soit synonyme de succès, plaisir et joie pour vous tous!

PLUS DE NOUVELLES