Après-match : Soirée de libération au Centre Bell, le Canadien écrase le Wild 6 à 2

En ce mardi soir venteux, Michel Therrien devait trouver des solutions pour que son équipe l’emporte face à une des formations de l’heure dans la NHL.

Après avoir brassé la soupe, l’entraîneur de la Sainte-Flanelle ne pouvait qu’espérer une performance digne de mention des vétérans qu’il protège depuis quelques rencontres, et ce, bien qu’il dise haut et fort que son équipe travaille fort.

C’est bien beau travailler fort mon Mike, mais il faut en mettre une dedans de temps en temps.

Du côté des visiteurs, l’entraîneur ne pouvait être gêné d’opposer Josh Harding face à l’excellent cerbère du Tricolore. #DuelTeamCanada? #Vézina?

En analysant le travail défensif des deux équipes, les partisans étaient en droit de s’attendre à un match à bas pointage.

Si le gardien du Canadien n’avait pas à baisser la tête face à son opposant, on ne pouvait en dire autant à l’attaque alors que Parise, Pominville et Koivu présentaient tous des statistiques supérieures au meilleur attaquant montréalais, Alex Galchenyuk.

D’ailleurs, les amateurs pouvaient espérer que le jeune Américain allait être plus utilisé que lors des dernières rencontres..

Définitivement, les astres étaient alignés ce soir pour que le Tricolore retrouve son enthousiasme.

C’est par la surprenante marque de 6 à 2 que le Canadien a facilement remporté ce duel.

L’organisation montréalaise semble avoir été fouettée par le contenu de l’excellent texte de mon collègue Ken plus tôt dans la journée. #JeSaisBienQueNon #LeHasardFaitBienLesChoses

Source: Canadiens de Montréal


Faits saillants de la 1re période :
Au cours de la première période, les deux équipes ont démontré une grande intensité et de l’animosité. À plusieurs reprises, nous avons senti que les formations ne s’appréciaient pas.

En milieu de période, Brandon Prust a offert une correction à Zenon Konopka.

{youtube}zni0cwhOz_8{/youtube}

L’attaquant du Wild nous a démontré que son cerveau était légèrement endommagé alors qu’il refusait de sortir de la glace pour aller soigner sa coupure au-dessus de l’œil et changer son gilet plein de sang.

Source: Twitter

En fin de période, Matt Cooke a été égal à lui-même en appliquant un croque en jambe à P.K. Subban dans le coin de la patinoire. Le #76 était en furie sur le jeu et avec raison.

{youtube}9iY9nyK7X3g{/youtube}

Quelques instants auparavant, la peste du Minnesota avait eu mal à partir avec notre nouveau mexicain montréalais, Francis Bouillon.

Le duo Pacioretty-Desharnais a été le plus dynamique. Ils ont bien joué en plus d’obtenir de bonnes chances de marquer. Certes, ils ne tiraient pas avec fermeté au filet, mais les chances étaient là, cela augurait bien pour le reste du match,

D’ailleurs, avec deux minutes à faire, Josh Harding a volé un but au Wolverine aux mains de béton en volant le disque sur la ligne rouge des buts.

De plus, le #67 du Tricolore a pu revivre la mise en échec de Chara en embrassant la bande près du banc.

{youtube}rAmMJfJpur0{/youtube}

Tirs au but :
Montréal : 9
Minnesota : 7

Faits saillants de la 2e période :
Comme cela se dessinait en première, le duo Pacioretty-Desharnais a réussi à donner un petit sourire à Michel Therrien en ouvrant la marque au début de la période.

À 2 :57 : Max Pacioretty (3), Desharnais, Subban

Magnifique passe de Desharnais. Le jeu n’a pas été revu à Toronto même si Max avait marqué avec son patin.

En milieu de période, croyez-le ou non, mais le duo est encore revenu à la charge pour porter l’avance du Canadien à deux buts. #SuperbePasseDeDesharnais

Ce but nous rappelle l’excellent boulot des acolytes lors des dernières saisons.

À 10 :06 : Max Pacioretty (4), Desharnais, Gallagher

Trois minutes plus tard, le #67 du Tricolore compléta un rare exploit en marquant son troisième de la période en faisant habilement dévier le tir de Subban. #1erHatTrickDepuisFévrier2012

À 13 :36 : Max Pacioretty (5), Subban, Gallagher

Voici les trois filets du grand #67.

{youtube}074u53hddd4{/youtube}

Ce filet a chassé le meilleur gardien de la NHL, Josh Harding. Il sera ainsi frais et dispo pour affronter les Sénateurs demain soir.

Sincèrement, il n’avait rien à se reprocher. Cependant, comme le mentionneraient certains visiteurs du site, il n’a pas fait les arrêts-clés.

Le Tricolore avait toutes les raisons du monde de ricaner en apercevant le gardien substitut se présenter devant le filet. #StatistiquesDePeeWee

Source: RDS


Comme cela n’était pas assez, Michaël Bournival profita d’un excellent échec-avant de Travis Moen pour surprendre le nouveau cerbère du Wild, Darcy Kuemper.

À 16 :16 : Michaël Bournival (6), Moen

Chers amateurs du CH, il est clair que cette période de hockey vous a plu. En espérant que ce soit plus qu’un simple mirage.

Tirs au but :
Montréal : 11
Minnesota : 8

Faits saillants de la 3e période :
En début de période, Daniel Brière voulait aussi sortir de sa torpeur en marquant un but à la suite d’un tir sur réception. C’est ce qu’il a fait à la suite d’une belle passe de Gionta.

À 4 :42 : Daniel Brière (3), Gionta, Plekanec

Malheureusement pour Price, mais il a cédé à la suite d’une belle combinaison entre Brodziak et Niederreiter. #BeauBut

À 5 :30 : Nino Niederreiter (4), Brodziak

En milieu de période, lors d’un avantage numérique, le Canadien marqua son sixième du match par l’entremise d’Alex Galchenyuk. #ContrôleDeRondelle101

{youtube}mXDGFx5LJqk{/youtube}

À 8 :01 : Alex Galchenyuk (5), Markov, Prust

Le reste de la rencontre s’est disputé avec beaucoup moins d’ardeur.

Tellement il n’y avait pas d’intensité, Dany Heatley a réussi a tiré son épingle du jeu en marquant avec une seconde à faire.

À 19 :59 : Dany Heatley (3), Suter, Brodin

Le Tricolore a ainsi remporté une magnifique victoire par la marque de 6 à 2.

Tirs au but :
Montréal : 8 (Total de 28)
Minnesota : 12 (Total de 27)

Mes étoiles du match
1- Max Pacioretty
2- David Desharnais
3- Andreï Markov

Les fleurs et les pots
– Je soupçonne que l’organisation du Canadien contrôle le statisticien du match car il était impossible de connaître le temps de jeu des joueurs au cours de cette rencontre.

Difficile de critiquer Therrien sur l’utilisation de ses ouailles. #AucuneRaisonDeLeFaire

– Max Pacioretty a été sublime ce soir. Au cours de sa carrière, il nous a souvent habitués à des parties avec plus d’un point. #JoueurDeSéquence #Momentum

– Le tour du chapeau de Pacioretty s’est fait en un peu plus de 10 minutes. #Wow

– Pacioretty s’est permis une critique envers le système de jeu cette semaine, il a répondu de la bonne façon. #10Lancers

– Desharnais avait des yeux tout le tour de la tête ce soir. J’imagine que le maire Coderre devait être heureux de cette amélioration.

Petit message au maire de Montréal : « Ne prends pas trop de crédit pour ce réveil! »

– Brière semblait tellement soulagé après son filet. Le petit #48 est écoeuré par son utilisation récemment, mais il a été en mesure de faire bouger les cordages, ça fait du bien.

– Le Canadien a démontré plus d’émotion ce soir, est-ce la clé du succès pour eux? #Oui!

– Chaque trio a marqué au moins un but. #RareChezLeTricolore

– Le Wild a été décevant. Lors des deux dernières périodes, ils ont définitivement abandonné, laissant ainsi leurs gardiens sans défense.

– Brodin (-4) et Suter (-3) ont cumulé un différentiel de moins-7. #FroidPasMal

– Un temps d’arrêt avec 4 minutes à faire pour Therrien. Mike a fait un « Paul McLean » de lui-même. #Séries

– Ce fût une magnifique victoire et les partisans en ont eu pour leur argent. Cependant, ne partez pas en peur chers amateurs, le Tricolore n’est pas plus grand après la rencontre.

– Le hockey, c’est une question de confiance. Voilà ce que cette victoire peut amener.

La question des connaisseurs
Croyez-vous que cette victoire est de la poudre aux yeux?

Prochaine rencontre : Canadiens vs Capitals, vendredi 22 novembre (19h00) au Verizon Center

PLUS DE NOUVELLES