Après-match: Les Kings reviennent de l’arrière et l’emportent en fusillade

Le difficile périple en Californie se poursuivait ce jeudi soir à Los Angeles face aux Kings.

Exclus des séries jusqu’ici, les Kings ont commencé à prendre leur envol au cours des dernières semaines et ils luttent présentement avec les Flames pour le 8e rang au classement de l’Ouest.

Ne craignez pas, ils seront du tournoi printanier.

De son côté, le Canadien comptait bâtir sur les points positifs du match d’hier soir face aux Ducks pour renouer avec la victoire.

Comptant sur une attaque en panne, le coach a choisi d’appliquer deux modifications à son alignement, et ce, du côté défensif.

Sergeï Gonchar céda sa place à un autre vétéran Mike Weaver pour la rencontre.

Devant le filet, Carey Price obtenait une soirée de congé, car Tokarski avait la tâche de défendre la cage montréalaise.

Bonne décision considérant que le Tricolore ne lutte pas pour une place en séries actuellement. Rien ne sert de brûler les joueurs.

Les Kings ont remporté une rencontre excitante en tirs de barrage. Le Canadien méritait un meilleur sort, mais le talent des Kings leur a permis de revenir de l’arrière.

 

Source: Canadien de Montréal


Faits saillants de la 1re période :
Comme une équipe qui jouait une deuxième rencontre en autant de soirs, le Tricolore s’est fait dominer par les Kings au cours des vingt premières minutes.

D’abord, Marian Gaborik a fait dévier un tir de la pointe pour donner les devants aux siens.

Un but comme seul les bons marqueurs peuvent en faire.

À 4 :02 : Marian Gaborik (18), McNabb, Muzzin

Quatre minutes plus tard, Jeff Carter a enfilé l’aiguille après que Brown ait endormi la défensive montréalaise.

À 8 :03 : Jeff Carter (22), Brown, William

Le Canadien a été indiscipliné en première et il n’a envoyé que deux maigres/faibles tirs du Jonathan Quick.

Tirs au but :
Montréal : 2
Los Angeles : 13

Faits saillants de la 2e période :
La période médiane s’annonçait pour être un copier-coller de la première.

Mais Tom Gilbert a secoué les troupes en y allant d’un superbe effort offensif. Le #77 a surpris tout le monde en se faufilant devant le gardien qu’il déjoua habilement.

À 15 :15 : Tom Gilbert (3), Desharnais

Un peu plus d’une minute plus tard, Plekanec et Gallagher ont uni leurs efforts pour créer l’égalité.

À 16 :49 : Brendan Gallagher (18), Plekanec, Subban

Tirs au but :
Montréal : 7
Los Angeles : 8

Faits saillants de la 3e période :
Dans la première moitié du dernier engagement, le Tricolore a poursuivi sa remontée avec un magnifique jeu de Desharnais qui a remis le disque à son bon ami Max Pacioretty.

À 7 :12 : Max Pacioretty (31), Desharnais, Weise

Avec moins de deux minutes à faire à la rencontre, Lars Eller a écopé d’une mauvaise pénalité pour offrir une chance en or aux Kings.

Les locaux en ont profité grâce un magnifique jeu de Marian Gaborik qui est revenu dans l’enclave pour déjouer Tokarski.

À 19 :15 : Marian Gaborik (19), Kopitar, Muzzin

Tirs au but :

Montréal : 9
Los Angeles : 7

Faits saillants de la prolongation :
Les Kings ont obtenu quelques opportunités en prolongation, sans succès.

Tirs au but :

Montréal : 0 (Total de 18)
Los Angeles : 1(Total de 29)

Faits saillants des tirs de barrage :
– Marian Gaborik a déjoué Tokarski avec un tir parfait dans la lucarne.
– Galchenyuk a perdu le disque devant Quick.
– Jeff Carter déjoue le cerbère figé devant le tir.
– David Desharnais donne une chance à son équipe de rester dans le match en couchant Quick.
– Toffoli tire à côté du filet.
– Pacioretty copie Desharnais de l’autre côté pour créer l’égalité.
– Kopitar imite Carter et Gaborik en marquant avec un tir contre Tokarski.
– Lars Eller touche le poteau et les Kings l’emportent.

Mes étoiles du match
1- Marian Gaborik
2- David Desharnais
3- Tom Gilbert

Les fleurs et les pots
– Après avoir accordé deux buts rapides, Tokarski a gardé le fort pour permettre aux siens de revenir dans le match.

Arrêt clé en échappée contre Gaborik. Mais je ne suis pas convaincu qu’il est la meilleure option comme substitut. #Petit

En fusillade, les trous semblent faciles à voir.

– Quand le premier trio se lève…tout va.

– Subban était en grande forme ce soir. Le #76 pourrait jouer trois matchs en autant de soirs selon moi.

Je me permets une prédiction, Subban terminera avec le plus de points chez le Canadien cette saison.

– Ça sent la fin pour Mike Weaver. Michel Therrien semble avoir perdu confiance en son vétéran.

– Jacob De La Rose n’a pas le talent offensif d’un Zetterberg, mais il est dans ses traces pour l’instinct défensif. #Suédois

– Devante Smith-Pelly est très peu créatif offensivement, mais il termine ses mises en échec.

– Les nouveaux venus à l’attaque ne sont clairement pas là pour la mettre dedans…

– Jeff Petry est mobile, je comprends Pierre Houde de mélange le #28 et le #26 par moments.

– J’étais surpris de voir Eller sur la glace en prolongation et en tirs de barrage. Michel Therrien lui donne des chances.

– Les Kings sont impressionnants sur la glace. Aucun joueur sous la barre des six pieds.

Impossible de croire qu’ils seront exclus des séries.

– Jonathan Quick a semblé ennuyé en fin de deuxième à cause du manque de tirs. Bonne stratégie du CH. #Sarcasme

– En passant, je déteste les matchs à 22h30.
La question des connaisseurs
Considérez-vous que Therrien doit réinsérer Parenteau?

Prochaine rencontre : Canadien vs Coyotes, Samedi 7 mars à 19h au Jobbing.com Arena

PLUS DE NOUVELLES