Après-match: Le Canadien en arrache contre les Sabres

En ce méchant mardi soir, le Canadien de Montréal recevait la visite des moribonds Sabres de Buffalo.

La nouvelle formation de l’ex-capitaine Brian Gionta et l’ancien assistant Josh Gorges avaient pour objectif de mettre fin à une séquence peu reluisante de 14 défaites consécutives.

D’ailleurs, le dernier gain sur la route des Sabres remontait au 29 novembre dernier contre le Tricolore à Montréal.

Fiche des Sabres sur les glaces adverses : 4-20-1 #Ouf

Leur mission n’allait certainement pas être facile devant l’une des meilleures équipes du circuit Bettman.

La troupe de Michel Therrien se devait d’éviter le piège dans lequel elle s’est prise ce weekend face aux Coyotes de l’Arizona.

À la surprise de tous, le Canadien a procédé au rappel du prospect suédois Jacob De La Rose. Initialement, nous avons cru qu’il s’agissait d’une arrivée pour combler la perte de Lars Eller. Pourtant, le Danois était de retour dans l’alignement.

Est-ce une évaluation de la profondeur montréalaise? Est-ce un joueur à mettre dans la vitrine?

Devant le filet, le cerbère étoile, Carey Price, avait le mandat de poursuivre son excellente lancée en visant un troisième jeu blanc de suite.

Avant la rencontre, Price avait blanchi ses adversaires lors des 153 dernières minutes.
Après un premier vingt de mauvaise qualité, le Canadien a joué du hockey de rattrapage face à une formation déterminée à l’emporter pour une première fois en temps régulier depuis le 11 décembre dernier.

C’est ainsi que les Sabres ont défait le Tricolore par la marque de 3 à 2.

 

Source: Canadien de Montréal


Faits saillants de la 1re période :
Le premier engagement a donné droit à du jeu décousu et des erreurs de couverture de la part du Tricolore.

Après cinq minutes de jeu, Drew Stafford a été oublié dans l’enclave par Lars Eller et il a sauté sur son propre retour pour déjouer Price entre les jambières.

À 5 :21 : Drew Stafford (8), Hodgson, Myers

Quelques minutes plus tard, à sa sortie du banc des pénalités, Brandon Prust a donné une solide mise en échec à Tyler Myers avant de voir Desharnais lui servir une passe parfaite pour créer l’égalité.

Est-ce que la mise en échec était légale? Je crois que oui.

À 8 :15 : Brandon Prust (4), Desharnais

Par la suite, Moulson a surpris Price entre les jambières pour redonner les devants aux siens.

À 14 :53 : Matt Moulson (8), Zadorov, Mitchell

Pour ajouter à l’insulte, dans la dernière minute de la période, Brian Gionta a fait mal à son ancienne équipe en dirigeant un tir/passe dans l’enclave. Ce dernier a dévié sur un patin de Beaulieu avant de passer, encore une fois, entre les jambières de Carey Price.

À 19 :19 : Brian Gionta (5), Sans aide

Tirs au but :
Montréal : 9
Buffalo : 7

Faits saillants de la 2e période :
Lors de la période médiane, le Canadien a tenté de s’imposer pour revenir dans la rencontre, et ce, sans succès.

Tirant vers le filet à plusieurs reprises, aucune de ces attaques n’a su surprendre le gardien des Sabres, Jonas Enroth.

Tirs au but :
Montréal : 10
Buffalo : 8

Faits saillants de la 3e période :
Dès les premiers instants, le Canadien a fait ce qu’il fallait en frappant tôt.

David Desharnais a fait dévier, avec son corps, le disque bondissant derrière Enroth.

À 4 :20 : David Desharnais (8), Weise, Pacioretty

Le reste de la période, les locaux ont tout essayé.

Malheureusement pour eux, ils ont été incapables de créer l’égalité.

Brian Gionta et sa bande se sont ainsi sauvés avec la victoire par la marque de 3 à 2.

Tirs au but :

Montréal : 15 (Total de 34)
Buffalo : 3 (Total de 18)

Mes étoiles du match
1- Jonas Enroth
2- David Desharnais
3- P.K. Subban

Les fleurs et les pots
– C’est simple, plus l’équipe est faible face à eux, plus le Canadien éprouve de la difficulté.
Troisième défaite cette saison face aux Sabres.

– Carey Price a connu une rare sortie difficile. Il a accordé des filets qu’il ne nous a pas habitués à voir depuis le début de la saison.

– David Desharnais a été le meilleur attaquant montréalais. Lorsqu’il avait le disque, il se passait quelque chose sur la patinoire.

Il a d’ailleurs été réuni avec Pacioretty en troisième.

– Lars Eller joue avec la confiance d’un nouveau-né. Chaque fois qu’il tente quelque chose, le jeu avorte ou termine à côté du filet.

– Dale Weise est tellement travaillant qu’il fait sa place près du but. Cependant, il a beaucoup de difficulté à finir les jeux. S’il avait été plus talentueux, il aurait marqué deux ou trois fois ce soir.

– Jacob De La Rose patine bien, il a la shape de l’emploi, mais ça s’arrête là. J’ai été déçu de son implication autour de la rondelle.

– Le jeune Dumont ne saisit pas sa chance. Il ne se démarque pas comme il devrait le faire ou comme il l’a fait par le passé.

Dieu sait comment j’aimerais ça que ça fonctionne pour lui.

– Quand Pacioretty et Price ne sont pas les meilleurs, ça paraît.

– P.K. Subban était dans son élément. Il a créé des choses et il a donné de grosses minutes à son entraîneur.

– Chez les Sabres, Brian Gionta a joué comme il jouait avant de quitter Montréal. Un match sans saveur.

– Josh Gorges influence ses coéquipiers. Les Sabres ont bloqué 35 tirs ce soir.

– Tyler Myers est grand et dérange à la Chara sur la glace. Il a obtenu la clémence de l’officiel à quelques reprises.

Disons qu’il s’en est donné à cœur joie sur Gallagher.

– Gorges et Pacioretty n’avait pas l’air d’être de bons amis en fin de match…

– Note : P.J. Stock a enfin pu chialer contre le Canadien à l’Antichambre. #AntiHabs
La question des connaisseurs
Êtes-vous inquiets avec l’attaque du Canadien?

Prochaine rencontre : Devils vs Canadien, Samedi 7 février au Centre Bell

PLUS DE NOUVELLES