Après-match : L’attaque à cinq émerge

Bonsoir!

Le Canadien reprenait le collier sur la route au Honda Center de Columbus.

Les pauvres Blue Jackets gravissent les échelons du classement lentement mais sûrement, réparant les dommages d’un début de saison ponctué par les blessures.

Michel Therrien déployait un avantage numérique revampé et des trios revus de A à Z en réponse aux contreperformances à Pittsburgh et Tampa Bay.

Mike Weaver regardait un autre match depuis la passerelle.

Fait cocasse:

Après-match :

Faits saillants de la 1re période :

Le curieux premier trio du Canadien a vite chassé les doutes des partisans en lever de rideau. Plekanec, Gallagher et Pacioretty ont bourdonné près de la cage adverse, mais Sergei Bobrovksky a fermé la porte.

Ce sont toutefois les Jackets qui se sont inscrits les premiers au pointage. Kevin Connauton a lancé à travers une circulation dense pour déjouer Carey Price.

1ST PERIOD
03:31 CBJ Kevin Connauton (7): Jeremy Morin (2)

 

Déjà un 7e but pour Connauton depuis que les Jackets l’ont réclamé des Stars au ballotage en novembre.

Brendan Gallagher a cru niveler les chances à mi-chemin du 1er tiers. Le petit attaquant a redirigé au passage le tir de Tomas Plekanec derrière Bobrovsky. La rondelle semblait traverser la ligne rouge par un nanomètre, mais les officiels à Toronto ont vu autrement.

Tirs au but :
Montréal : 12
Columbus : 6

Faits saillants de la 2e période :

Les hommes de Michel Therrien ont dominé la possession de rondelle lors du tier médian, sans toutefois créer des options de tir menaçantes.

Therrien ne s’est pas fait prier pour changer les combinaisons. Galchenyuk a acceuilli les ailiers de Malhotra et vice-versa.

L’avantage numérique du CH a encore fait chou blanc et les entrées de zone étaient tout aussi déficientes. Pour ajouter à la dérision, les Jackets sont passé près de marquer lorsque l’attaque à 5 cafouillait creux dans son territoire.

Après deux périodes, le trio Pacioretty-Plekanec-Gallagher revendiquent 67% des tirs de l’équipe.

Je vous livrais justement mes impressions sur les nouveaux trios, hier après-midi…

Tirs au but :
Montréal : 9
Columbus : 6

Faits saillants de la 3e période :

Qui l’eut cru? L’avantage numérique a donné des ailes au Canadien en 3e période.

Ryan Johansen avait porté le compte à 2 à 0 en début de 3e. P.K. Subban a encore mis ses troupes dans l’eau chaude…

09:38 CBJ PPG – Ryan Johansen (16): James Wisniewski (14), Nick Foligno (23)

Dès lors, les visiteurs ont montré les dents.

Pacioretty a lancé sans avertissement en pivotant sur lui-même. 2-1.

11:30 MTL PPG – Max Pacioretty (19): Andrei Markov (16), Brendan Gallagher(12)

https://www.youtube.com/watch?v=XpWxTswKyP4

Subban a accepté le relai de Markov et laissé partir un bon lancer de la pointe. 2-2.

14:24 MTL PPG – P.K. Subban (9): Andrei Markov (17), Alex Galchenyuk (18)

https://www.youtube.com/watch?v=8npPVqOaISU

Plekanec a servi Pacioretty sur un plateau d’argent. L’Américain n’en demandait pas plus. 3-2.

15:23 MTL PPG – Max Pacioretty (20): Tomas Plekanec (16), Sergei Gonchar (10)

https://www.youtube.com/watch?v=qQwdmrmnMH8

Un tour du chapeau du jeu de puissance? Pincez moi!

Tirs au but :

Montréal : 31
Columbus : 16

Mes étoiles du match
1- Tomas Plekanec
2- Max Pacioretty
3- Brendan Gallagher

Les fleurs et les pots
Michel Therrien n’a pas réussi à trouver un équilibre sur les quatre trios d’attaque, et il devra tenter de le faire sans toucher à la combinaison Pacioretty-Plekanec-Gallagher. Ce n’est pas une tâche facile, on en conviendra…

De grâce, ne les séparez pas.

Silencieusement, Nathan Beaulieu a connu un autre bon match.

Pour l’instant, retirons-lui l’étiquette de défenseur offensif et accolons-lui plutôt celle de « puck-mover ». Deal? 

– Bon… J’avais prévu d’écrire ça après deux périodes : « Le Canadien a-t-il vraiment mal joué ce soir? Je vous répondrai non. Il a tout de même réussi à maintenir les Jackets dans leur territoire pendant de longs moments. Maintenant, si vous me demandez s’il a été opportuniste, je vous répondrai non. »

Suffit de générer des chances de marquer et les résultats viendront d’eux-mêmes. Ce fut le juste retour du balancier!

Lars Eller a trimé dur, mais, soyons honnête, il n’a pas disputé son meilleur match.

Tomas Plekanec traine l’étiquette de centre défensif, mais quand on lui donne des ailiers de calibre top-6, il fait montre d’excellents instincts offensifs.

La brigade défensive a tenu son bout ce soir. Il n’y a pas à dire.

Après 40 minutes, l’avantage numérique du CH était franchement moribond. En 3e période, il a débloqué, marquant trois buts pour renverser la vapeur. Vous détenez là le point tournant du match. Ça en dit long sur l’importance des unités spéciales!

Parfois, il ne faut qu’un but pour que la machine débloque.

Vous trouvez que le 1er trio a été dominant? Vous avez raison. Je glisse ça, juste comme ça.

Je reste sceptique, mais force est d’admettre que le tandem Gilbert-Emelin a été efficace et a bien bougé la rondelle.

Pierre-Alexandre Parenteau avait les jambes molles! Laissons-lui une période d’adaptation.

– Le but de Gallagher était-il bon? À vous de voir:

https://twitter.com/PierrePlante63/status/555525855058067457

Ryan Johansen ne voulait rien savoir d’un contrat de transition! LIEN

Pourrait-on l’utiliser comme comparable pour Galchenyuk? LIEN

La question des connaisseurs

Prochaine rencontre : Sénateurs vs Canadien, mercredi 14 janvier à 19h30 au Centre Canadien Tire.

PLUS DE NOUVELLES