Après-match: Le Canadien élimine les « Big Bad Bruins »

Ce mercredi 14 mai, c’était le soir d’un grand match entre deux rivaux de toujours.

Le Tricolore visitait les Bruins pour l’ultime septième rencontre de cette série 4 de 7.

Le genre de rencontre où l’on forme les légendes! – P.K. Subban

Dieu que j’aime son attitude! C’est avec des gars comme lui que l’on doit bâtir une franchise.

Ce genre de partie émotive ne demande pas de grands discours, si un joueur des deux formations n’était pas prêt à disputer ce duel, il ne mérite pas le titre d’athlète. #ToutSimplement

Les entraîneurs n’ont pas osé modifier leur formation, et ce, avec raison. La qualité du spectacle offert a été fabuleuse depuis le tout début de cette confrontation.

Devant le filet, un des deux hommes masqués allait sortir de là en héros tandis que l’autre était destiné à ne pas en avoir fait assez. #RôleCruel

La TRÈS impressionnante formation du Canadien de Montréal a réussi à battre les champions de la coupe du Président dans ce match #7 à leur domicile.

Utilisant ses principaux atouts, le Tricolore a surpris les Bruins dans cette série.

Avec ce gain, il rencontrera les Rangers de New York en finale de l’Est, et ce, avec l’avantage de la glace!

Source: Canadien de Montréal


Faits saillants de la 1re période :

Le Canadien est sorti nettement plus affamé que les Bruins.

À la deuxième minute, à la suite d’un échec-avant fabuleux de Prust, le joueur de série, Daniel Brière a servi une passe parfaite à Dale Weise pour jeter une douche froide sur la foule du TD Garden.

À 2:18: Dale Weise (3), Brière, Prust

La vitesse de la formation montréalaise donne des maux de tête aux défenseurs des Bruins.

Zdeno Chara a été le pire joueur sur la glace pour les deux équipes en première. #MrRevirements


Tirs au but :
Montréal : 6
Boston :9

Faits saillants de la 2e période :

Lors de la période médiane, les deux équipes ont marqué un but.

Le Canadien a initialement doublé son avance après un magnifique jeu individuel de David Desharnais. Ce dernier a servi une passe à Pacioretty qui tira dans un filet pratiquement vide.

Desharnais était partout sur la glace en deuxième.

À 10:22: Max Pacioretty (3), Desharnais, Gallagher

En fin de période, Pacioretty a écopé d’une mauvaise pénalité en zone offensive et les Bruins en ont profité.

Jarome Iginla a habilement fait dévier le tir de Krug derrière Price.

À 17:58: Jarome Iginla (5), Krug, Krejci

Le Tricolore n’était qu’à vingt minutes de la demi-finale de l’Est.

Tirs au but :
Montréal : 8
Boston : 13

Faits saillants de la 3e période :

En troisième, le Canadien a fait ce qu’on s’attendait et il a joué sur les talons pour préserver l’avance.

Carey Price s’est signalé à quelques reprises.

Profitant d’un avantage numérique avec quelques minutes à faire grâce à Michaël Bournival et sa vitesse.

Le Tricolore a ajouté à son avance à l’aide d’un but chanceux de Daniel Brière. #DévierSurChara

À 17:07: Daniel Brière (2), Gallagher, Beaulieu


Tirs au but :

Montréal : 4 (Total de 30 )
Boston : 8 (Total de 18 )

Mes étoiles du match
1- David Desharnais
2- Carey Price
3- Jarome Iginla

Les fleurs et les pots

– Carey Price est en mission!

– Le gardien montréalais est tellement calme et focus qu’il intimide ses adversaires. Selon les journalistes, il s’est levé, pour une rare fois, dans le vestiaire au deuxième entracte.

Il s’élève, petit à petit, au niveau des GRANDS! #26AnsSeulement

– Remerciement tout spécial à Marc Bergevin. La tenue de Weise et Weaver a complètement modifié sa formation.

– David Desharnais a été phénoménal! La rondelle collait sur lui tout au long de la rencontre.

– Pacioretty a parlé et il a agi!

– Daniel Brière mérite énormément de crédit. Le gars joue très peu et réussit malgré tout à mettre des points au tableau.

– Brendan Gallagher a réussi à se rendre sous la peau des Bruins.

– La défensive du Canadien a offert du gros hockey. Le personnel d’entraîneurs a utilisé magnifiquement leurs troupiers.

– Thomas Vanek m’a cependant déçu, à nouveau.

Était-il censé être la bête noire des Bruins?

– Michaël Bournival ne jouera plus jamais dans les mineures. Comme il est rapide!!!

– Le héros obscur du match chez le Canadien: Tomas Plekanec.

Il est constamment confronté aux meilleurs attaquants adverses.

– Chez les Bruins, Tuukka Rask a été bon, mais pas assez…

– Le grand Chara, d’apparence très fatigué, a connu une rencontre horrible. #LoinDuNorris

– Patrice Bergeron n’a pas être gêné de sa performance dans cette série. #QuelJoueur

– Brad Marchand et son indiscipline ont fait très mal aux Bruins.

Il n’a pas impressionné les amateurs de hockey dans cette série.

– Milan Lucic se doit d’être pointé du doigt pour la défaite des siens face au Tricolore.

– Claude Julien risque de critiquer le travail des arbitres…encore une fois.

Les officiels n’ont pas connu un bon match, mais la plupart des pénalités étaient méritées.

La question des connaisseurs

Y croyez-vous vraiment?

Prochaine rencontre : Rangers vs Canadien, Samedi 17 mai à 13h, au Centre Bell

PLUS DE NOUVELLES