Après-match #11: Panthers vs Canadien | David bat Goliath

Bonsoir à tous! Voici une chronique d’après-match, gracieuseté de Cerbère, notre 3e « testeur » pour cet emploi! Lisez-la bien comme l il le faut… Vous aurez peut-être un mot à dire dans le choix de notre spécialiste des après-matchs! Bonne fin de soirée à vous!


Sommaire du match
1ère période
– Michael Frolik (1) (Assisté de Shawn Matthias et Christopher Higgins)

2e période
– Mathieu Darche (2) (Assisté de Jeff Halpern et Benoit Pouliot)
– David Booth (4) (Tir de pénalité provoqué par Jaroslav Spacek)

3e période
– Shawn Matthias (2) (Assisté de Steven Reinprecht)

Les 3 étoiles
1.
Tomas Vokoun
2. David Booth
3. Mathieu Darche

Tirs au but
Montréal: 41
Floride : 31

Le match vu par Cerbère
Alors que les Panthers de la Floride occupaient le 15e rang dans l’Est et que le Canadien trônait au sommet non seulement de la conférence, mais aussi du classement général, les amateurs de hockey montréalais étaient en droit de s’attendre à une victoire. Toutefois, c’est le contraire qui s’est produit. Malgré une domination au niveau des tirs au but, la troupe de Jacques Martin n’a pas été en mesure de poursuivre sur sa lancée victorieuse.

Encore une fois, c’est l’avantage numérique du Tricolore qui est venu le hanter en cette fin de semaine de l’Halloween. Malgré le retour du Général Markov sur le jeu de puissance, la Sainte-Flanelle n’a pu concrétiser ses chances en cinq opportunités, dont une à cinq contre trois en début de troisième période. D’ailleurs, lors de cette occasion de créer l’égalité, les fantômes du Forum (même en cette fête des Morts) ne sont pas venus à la rescousse du Capitaine Gionta, incapable de pousser le disque dans une cage laissée béante, qui a plutôt lancé la rondelle sur le patin du défenseur Wideman.

Contrairement au Canadien, les Panthers ont fait preuve d’opportunisme en marquant notamment sur un tir de pénalité, et en clouant le cercueil des locaux en fin de troisième période sur une bévue défensive d’Andrei Kostitsyn, bévue qui est venue ternir une autre performance inspirée de sa part.

Dans un match où l’offensive était à l’honneur (comme en témoignent les 71 lancers), les hommes masqués se sont illustrés chacun à leur manière en réalisant divers arrêts clés. D’un côté, les gens ont salué un arrêt spectaculaire de Carey Price en se levant pour l’acclamer. De l’autre, Vokoun s’est assuré de fermer la porte tout au long de la partie pour assurer à son équipe une quatrième victoire cette saison. Le Tricolore sera en action mardi soir alors qu’il visitera les Blue Jackets de Colombus.

Points forts :
– Le jeu général (principalement sa rapidité à se replier défensivement) de Pernell Karl Subban qui s’améliore de match en match.

– Andrei Kostitsyn qui continue à jouer de manière méconnaissable.

– Le brio des deux gardiens. (Vokoun et Price)

– La fougue des jeunes Matthias et Frolik.

Points faibles :
– L’incapacité de Brian Gionta à mettre la rondelle dans le filet adverse, dont deux fois consécutives en début de troisième période, malgré son ardeur au travail.

– L’indifférence de Benoit Brunet lors des entrevues de Pierre Houde avec les enfants malades.

– L’avantage numérique anémique du Canadien.

– Andrei Markov qui tente d’en faire trop à son retour.

Points cocasses :
– L’effort déployé par l’équipe de production de RDS pour nous mettre dans l’ambiance de l’Halloween, en mettant de la musique de circonstance avant les pauses publicitaires.

– Pour illustrer la disette des Panthers à participer aux séries éliminatoires, RDS nous souligne que Bill Clinton était le président lors de leur dernière participation en 1999-2000.

– La chanson de « The Price Is Right » qui se fait entendre après deux arrêts spectaculaires de Carey Price.

– L’uniformité vestimentaire (cravate mauve) autant au niveau de la galerie de presse qu’au banc du Tricolore.

PLUS DE NOUVELLES