Antoine Waked a reçu une claque au visage

Antoine Waked, un ancien des Huskies de Rouyn-Noranda, qui a une saison derrière la cravate avec le Rocket, a été prêté à la ECHL, les Mariners du Maine. Après avoir inscrit un impressionnant total de 39 buts en 67 joutes à Rouyn, lors de sa dernière campagne (où il avait 20 ans), Waked s’est joint au Rocket grâce à un pacte d’entrée de trois ans. Cet accord lui permet d’empocher 67 500 dollars dans la Ligue américaine. L’an dernier, il a récolté 11 points, dont sept buts, en 63 rencontres. Tout de même honnête. Mais là, sous la gouverne de Joël Bouchard, il n’y a pas de place pour lui en ce moment.

Avec les coupures effectuées pour Bouchard, Alex Burrows et le restant de la troupe, les joueurs suivants en ont donc fait suffisamment : Hayden Verbeek, Jeremiah Addison et Michael Pezzetta. Ça demeure une excellente nouvelle pour eux, mais moins pour l’un. Bref, tout comme son grand frère, la priorité du Rocket demeure la vitesse d’exécution et une éthique de travail irréprochable. Waked est pourtant un travailleur infatigable… Mais peut-être moins de talent que Verbeek ou Addison.

À l’instar de Waked, Verbeek n’a pas été sélectionné par aucune formation de la Ligue nationale, mais il a paraphé un contrat de trois ans le 24 mars dernier. Dans le cas de Jeremiah Addison, un choix tardif en 2015, il revient de loin puisqu’il a raté pratiquement la saison entière en 2017-18 afin de guérir une blessure à l’épaule. Pour ce qui est de Pizzetta, âgé de 20 ans, il amorce sa première année au niveau professionnel, lui qui a impressionné pendant le camp d’évaluation du Rocket.

Une situation qui a certes frappé de plein fouet Waked, surtout qu’il a passé la saison 17-18 au complet chez le Rocket. Bref, il a du caractère et il trouvera une façon de reprendre le chemin rapidement vers Laval.

En rafale

– Une preuve que le Rocket n’a plus le même visage.

– Jusqu’à présent, le Canadien nous prouve que oui.

– Un excellent texte à lire au sujet des finances de la LNH.

– Voilà une statistique intéressante.

– Le dossier de la NBA et d’une possible expansion à Montréal s’explique ainsi :

Pour les fanatiques de b-ball qui veulent jaser et débattre dans le respect avec moi, rejoignez-moi sur Twitter (PassionNBA) à partir d’ICI.

PLUS DE NOUVELLES