Antoine Vermette poursuivra sa carrière à Phoenix… Pour l’instant

Il y aura au moins une transaction pour faire jaser les journalistes sportifs, aujourd’hui!

Antoine Vermette a été échangé aux Coyotes de Phoenix, en retour d’un choix de 2e ronde en 2012, d’un choix de 5e ronde en 2013 (pouvant devenir un choix de 4e ronde si les Coyotes remportent une ronde en séries d’après-saison cette année) et de Curtis McElhinney, un gardien qui pourrait dépanner, mais qui est présentement blessé à l’abdomen.

Si ce n’est pas ça « vendre un joueur », je ne sais pas ce que c’est…

Ashton Kutcher Antoine Vermette prend la route de Phoenix

Vermette est un ancien choix de 2e ronde des Sénateurs, en 2000, qui aura 30 ans cet été.

Il mesure 6’1 et tire de la gauche.

Il est un excellent 3e centre… Payé comme un 1er ou 2e centre (3,75 millions $ pour encore 3 saisons complètes).

Quoi que ce n’est pas très cher… Moi qui suggérait de faire de Tomas « 5 millions $ » Plekanec un 3e centre steady à Montréal!

Vermette évoluait surtout à l’aile cette année, à Columbus, et savait que son nom était sur le trading block depuis plusieurs semaines.

Dommage qu’il ne quitte pas pour une ville plus hockey que Glendale… Quoi que si les Coyotes devaient déménager à Québec, il jouerait à quelques minutes de sa ville natale (St-Agapit).

Je me demande s’il verra un différence entre la foule de l’Ohio et celle de l’Arizona…

Les Coyotes, eux, se cherchent un joueur de centre offensif depuis le début de la saison!

Turris a quitté… Langkow, Brule, Chipchura et Hanzal sont incapables de chausser ces souliers…

On donnera du temps de glace et de bons ailiers à Vermette, en Arizona. À lui de prouver qu’il a encore du bon hockey à offrir!

2 choses me sautent au yeux à l’instant :

1. Pierre Gauthier a encore une fois laissé passer un joueur québécois de qualité. Vrai qu’il est en mode vente, présentement, mais Vermette est sous contrat pour 3 autres saisons. Celui qui avait quitté Ottawa dans la transaction Pascal Leclaire aurait certes aidé le CH, sur une 3e unité… À un salaire moins élevé que ceux de Plekanec, Gionta, Gomez et j’en passe. Mais bon, j’imagine que le CH a d’autres plans…

2. Antoine Vermette a coûté moins cher que Hal Gill et Nicklas Grossman. Le marché semble être à l’avantage des vendeurs de défenseurs, plus qu’à ceux d’attaquants. Attention, Pierre, dans le dossier Kostitsyn…

Je serais porté à croire qu’en cours de saison, le fait que Vermette ait un contrat de 3 ans (à un salaire pas si élevé que ça) soit vu comme un moins, et non un plus. Un peu comme Cammalleri, il y a quelques semaines! Voilà pourquoi Kostitsyn devient attrayant, ne menottant pas son nouvel acquéreur. Des doutes encore sur l’aspect de plus en plus comptable que prend la LNH? #BonneChancePourGomez

Puisqu’il est question de l’échange Cammalleri, dois-je mentionner que je prendrais Vermette dans mon équipe… Surtout à Montréal, avant Rene Bourque?

Prolongation :
Don Maloney se disait ni acheteur, ni vendeur, hier matin! Preuve qu’il ne faut pas tout prendre au pied de la lettre, avec toutes ces déclarations publiques. Chose certaine, se procurer un joueur avec un contrat de plusieurs saisons, c’est quand même moins acheteur que se procurer un joueur de location!

Avec l’arrivée d’un autre joueur de centre à Phoenix, je crois que l’on peut rayer (encore une fois) la rumeur voulant que les Coyotes soient intéressés à mettre la main sur Scott Gomez! Surtout que toute transaction effectuée par Don Maloney doit obtenir l’approbation de son patron… La LNH! #BudgetLimité #ÉquipeSousTutelle

PLUS DE NOUVELLES