Une année déterminante pour Skinner | Il manquerait juste la signature de Drogba

L’avenir semblait reluisant pour Jeff Skinner en 2010-2011. De grands espoirs étaient permis pour l’attaquant des Hurricanes lorsqu’il a gagné le trophée Calder cette année-là. Mais le développement de l’ailier gauche a été affecté par des blessures au cours des dernières années, notamment plusieurs commotions cérébrales.

Si les rumeurs de transactions dont il a fait l’objet ne se concrétisent pas, Skinner entamera sa sixième campagne en Caroline en octobre. Mais il pourrait s’agir de sa dernière avec les Canes s’il ne connaît pas une saison du tonnerre.

L’an passé, Skinner a connu une campagne de 18 buts et 13 passes pour 31 points en 77 matchs. Il s’agissait de sa deuxième pire saison sur le plan offensif, alors qu’il a obtenu 24 points en 2012-2013 lorsqu’il n’a joué que 42 parties. La direction s’attend assurément à ce qu’il produise davantage!

Mais surtout, Skinner n’arrive pas à régler ses lacunes défensives évidentes. Le joueur qui vient d’avoir 23 ans a affiché des différentiels plus et moins négatifs au cours de ses quatre dernières saisons. Et c’est l’an passé qu’il a connu sa pire année défensive. Il a affiché un inquiétant différentiel de – 24. En 2012-2013, il avait terminé avec -21. J’insiste donc sur le mot inquiétant!

Même si on le paie pour qu’il génère de l’offensive en premier lieu, l’attaquant n’a pas le choix de devenir un joueur complet s’il veut connaître une carrière digne d’un récipiendaire du Calder.

N’importe quelle formation peut devenir meilleure avec un excellent joueur offensif qui équilibre ses performances de replis défensifs. Washington en est un très bon exemple. Barry Trotz a réussi à pousser Ovechkin à améliorer sa défensive de façon considérable l’année dernière. On a vu le résultat ce printemps, alors que Washington n’était qu’à un but d’atteindre la finale de conférence.

Skinner doit donc devenir ce genre de joueur dès cette année. Dans le cas contraire, la direction des Hurricanes pourrait l’échanger. Skinner coûtera quand même 5 725 000 $ par année aux canes jusqu’en 2018-2019. Il est évident que l’organisation voudra se défaire de ce contrat si ça ne marche plus avec Skinner.

Et pour ce dernier, il sera contraint de relancer sa carrière avec une autre équipe.

Vive Gallagher!

On se pose encore des questions par rapport à l’offensive du CH malgré les acquisitions de Kassian et Semin cet été. La blessure de Pacioretty et les négociations complexes avec Galchenyuk n’aident pas à calmer les esprits septiques non plus.

Mais bon, on va amener un peu de positivisme quand même! Un récent article du site Internet des Canadiens démontre que l’on pourra quand même compter sur la fiabilité de Brendan Gallagher.

Ça parait banal comme ça, mais c’est important de savoir que l’un des joueurs les plus combatifs de l’équipe sera prêt.

Le texte parle de l’entraînement d’été de Gallagher. Une semaine après l’élimination des Canadiens, Gallagher était de retour au gymnaste pour préparer la prochaine saison.

Voici deux citations intéressantes de l’article qui démontrent que Gallagher prend présentement les bouchées doubles.

«À l’entraînement, je fais un peu de tout depuis quelques mois à la maison. Au début, je travaillais principalement sur ma force physique, et rendu à un certain point, je me suis mis au cardio. Je fais beaucoup d’exercices de sprints et d’autres qui sont reliés à la vitesse parce que le style de jeu que je pratique est dur pour mon corps», explique-t-il.

«Je fais des exercices qui poussent mon corps à la limite, j’essaie d’atteindre le prochain niveau et de voir ce que je suis capable de faire», a-t-il ajouté.

La fougue de Gallagher a trop souvent passé sous silence l’an passé pour expliquer la bonne saison des Canadiens. Elle a pourtant été un élément déterminant dans la performance de l’équipe, selon moi.

En lisant ce texte, on se dit que Gallagher devrait être encore meilleur l’an prochain. C’est quand même rassurant!

– Drogba aurait choisi l’Impact.

Cette nouvelle a quand même enflammé la twitosphère aujourd’hui.

– Le retour des Nordiques pourrait être plus compliqué qu’on pense, selon le Globe and Mail.

– Les opinions des amateurs diffèrent à propos de Semin.

– Les filles de Patrick Sharp ne semblent pas trop impressionnées par la Coupe Stanley.

Très cocasse!

– Est-ce que les Blue Jackets peuvent justifier leurs importantes dépenses?

– Des légendes des Rangers étaient réunies aux Bermudes aujourd’hui.

C’est beau la belle vie!

– Byron espère être prêt pour le camp d’entraînement des Flames.

– Le Deflategate amènera de nouvelles règles dans la NFL.

– Pedro espère le retour des Expos.

– Un autre ancien Expos a été introduit au Temple de la renommée aujourd’hui. Il s’agit de Randy Johnson. Ce dernier a lancé pour les Expos en 1988 et 1989.

– Même les Coyotes saluent l’induction de Johnson parmi les grands au baseball. Johnson a lancé durant plusieurs saisons en Arizona.

https://twitter.com/ArizonaCoyotes/status/625397416502562816

– La séquence de manches sans accorder de points prend fin pour Zack Greinke.

– Les Américaines gagnent l’or en baseball aux Jeux panaméricains.

– Jason Day gagne l’Omnium canadien de golf.

PLUS DE NOUVELLES