Andrew Shaw pourrait très bien manquer le début de la prochaine saison

Le malheur commence déjà à frapper l’édition 2018-2019 du Canadien, et ce avant même la fin des hostilités, ailleurs dans le circuit.

Le 18 avril dernier, on apprenait que Paul Byron avait été opéré à l’épaule et qu’il raterait 6 mois d’activité. Par conséquent, il n’est pas assuré de commencer la saison avec l’équipe.

Bien ce n’est pas terminé. Andrew Shaw a aujourd’hui été opéré au genou gauche et ratera lui aussi un minimum de 6 mois d’activité.

Dans le communiqué de presse du Tricolore se cache un précieux détail : la confirmation qu’il a bel et bien subi une commotion cérébrale, le 13 mars dernier, alors qu’il est entré en collision avec Greg Pateryn.

Les deux clans (CH et Shaw) en sont venus à s’entendre sur le fait que l’opération aurait lieu lorsqu’il serait complètement rétabli de sa commotion.

Semblerait qu’il serait maintenant à 100%, plus d’un mois plus tard.

Si Marc Bergevin nous disait qu’il souhaitait avoir un bon début de saison, ce sera dur avec autant d’absents de taille.

Un alignement écorché pour débuter l’année, c’est loin d’être bon.

Peut-être aura-t-on droit à de beaux petits miracles, on ne sait jamais. Mais pour l’instant, ça n’augure pas bien. Quoique Shaw avait affirmé plus tôt ce mois-ci qu’il devrait être en mesure d’être de retour avant le camp d’entraînement.

Mais ça, ce n’était pas le verdict d’un médecin. 

En Rafale

– Je crois qu’on peut s’entendre : c’est Gerard Gallant qui gagnera.

– À ne pas sous-estimer.

– Ça presse!

 

 

 

 

 

 

 

PLUS DE NOUVELLES