Andrew Shaw fait hommage à Donald Trump… à sa façon

Andrew Shaw peut se vanter d’avoir évolué avec des joueurs de la trempe de Jonathan Toews et Patrick Kane. Imaginez sortir d’un vestiaire, où le capitaine du groupe demeure l’un des plus grands, sinon le plus grand, dans ce rôle au sein de la Ligue… et se ramasser à Montréal. Une nouvelle vie certes difficile dans un environnement où la prestance d’un Jean Béliveau n’y est plus depuis plusieurs décennies.

Le petit Shaw a également dû faire l’achat d’une nouvelle demeure à un million de dollars afin de « cacher » ses bagues et loger sa famille. Comme tout joueur du Canadien, ou presque, la maison de Shaw a fait la une quelque part. Une visite guidée est d’ailleurs accessible en vidéo.

Une belle maison. De belles pièces de gars. De belles décorations. De belles bagues, mais surtout, du bon papier de toilette.
Ça démontre à quel point Andrew Shaw n’est pas un fanatique du président des États-Unis… et ce qu’il pense de lui réellement. Il pense ce que beaucoup d’Américains (et même des gens du Canada) pensent de lui! C’est cool que Shaw indique qu’il se sert de sa salle de bain pour apprendre le français, mais c’est encore plus cool de voir un papier Cottonelle avec la face du président dessus.

En rafale

– Voici un beau rendez-vous pour les partisans de soccer. Trois passionnés qui jaseront, ce sera assurément intéressant.

– Peter Chiarelli est-il sur le point de perdre son boulot? Certains mouvements douteux l’ont-ils rattrapé?

– C’est toujours touchant entendre Dominique Ducharme parler de son père.

– On est tous d’accord à ce sujet… Et c’est normal que son groupe le stresse puisqu’il l’a trop encensé avant le lancement de la saison.

– Le DG était très nerveux!

PLUS DE NOUVELLES