Andrei Markov connaît une forte baisse de régime

Depuis le départ d’Andrei Markov, le côté gauche de la ligne bleue du Canadien saigne. S’il n’y avait pas de problème majeur de ce côté lors du règne du général à Montréal, son départ controversé vers la KHL aura tout changé.

La recherche d’un partenaire pour Shea Weber fait toujours la une et sera probablement la priorité de Marc Bergevin d’ici le début de la prochaine saison, que ce soit d’ici la date limite des transactions ou cet été. On vient donc à se demander si le #79 n’aurait pas été en mesure de régler partiellement les problèmes, s’il avait réussi à s’entendre avec l’équipe. L’avantage numérique a aussi besoin d’un coup de main.

L’an dernier, vu ses performances, Markov n’a pas été indifférent aux rumeurs et un potentiel retour à Montréal a été abordé et analysé sous toutes ses coutures. Par contre, une baisse de régime considérable freine fort probablement toute spéculation.


(Crédit: Instagram – Andrei Markov)

Après une saison de 33 points en 55 matchs en 2017-2018, le vétéran défenseur a été limité à 14 points en 49 joutes cette saison.

Il s’agit d’une baisse de 52% par rapport à celle de l’année dernière. Âgé de 40 ans, ça pourrait être le début de la fin pour le Russe.

Il bloque toujours des tirs en quantité considérable (55) et joue en moyenne plus de 21 minutes par match. Ses responsabilités sont les mêmes, mais il commence à avoir de la difficulté à suivre le rythme.

Les chances de voir Markov revenir jouer son 1000e match à Montréal sont donc très, très faibles.

En Rafale

– Jeremy Lin est un Raptor.

– Beaucoup de changement dans la CFL.

– Tout ça est en train de se concrétiser.

PLUS DE NOUVELLES