Alexei Yashin sera analyste à CBC pour la durée des Jeux Olympiques

Il est assez rare, en raison de la barrière de langage assez difficile entre l’anglais et plusieurs autres langues étrangères, de voir un ancien joueur/entraîneur d’une autre nationalité faire une apparition récurrente sur les ondes de la télévision nationale.

CBC a décidé de prendre un pas dans une direction plus diversifiée en engageant les services de l’ancien centre des Sénateurs et des Islanders, Alexei Yashin, en tant que panéliste pour la durée des Jeux Olympiques de Pyeongchang.

Selon l’aveu de Trevor Pilling, producteur exécutif du réseau, il était important de prendre une certaine saveur internationale.

Les Jeux Olympiques semblaient évidemment être l’occasion parfaite pour le faire.

Le Russe sera en mesure d’offrir aux téléspectateurs un point de vue moins centré sur l’Occident. Il fera parti du panel officiel, à la télévision, pour l’émission matinale de couverture. Craig Button et P.J. Stock ont également été assignés à cette table.

« Ils m’ont dit que je devrais porter un habit et une cravate. Je n’ai pas fait ça souvent depuis que j’ai pris ma retraite, surtout la cravate. Je crois que je peux amener une certaine expertise. Ils voulaient avoir une perspective plus Européenne et la Russie est très forte, alors ils ont probablement cru bon appeler quelqu’un de là-bas. »

Pour ce qui est de la langue, Yashin est confiant que ce ne sera pas trop difficile, alors qu’il est dorénavant habitué à parler en anglais.

En Rafale

– Le Rocket en mange toute une.

– La saga continue.

– Et s’ils manquent les séries?

 

PLUS DE NOUVELLES