Alexander Ovechkin sacré athlète masculin de l’année aux ESPY Awards

ABC présentait hier soir la 26e édition des ESPY Awards, un gala d’excellence récompensant les meilleurs athlètes du monde chaque année.

De nombreux honneurs sont distribués au courant de la soirée, et l’un des plus convoités est évidemment celui d’athlète de l’année. Si chez les dames, c’est la médaillée d’or olympique Chloe Kim qui a été couronnée meilleure athlète, on a eu droit à une première chez les hommes.

Alexander Ovechkin, champion de la Coupe Stanley et du trophée Conn-Smythe, est devenu le premier représentant de la Ligue nationale à mettre la main sur l’honneur.

Il a devancé Jose Altuve (MLB), James Harden (NBA) et Tom Brady (NFL). Il s’agissait de la première fois en huit ans qu’un joueur de basketball n’a pas été choisi pour la récompense. Russell Westbrook l’avait emporté l’année dernière. 

Les Astros de Houston de Altuve ont d’ailleurs été sacrés meilleure équipe de l’année 2018.

Le meilleur match a été celui entre les États-Unis et le Canada, au hockey féminin, aux Jeux olympiques, alors que les Américaines l’avaient gagné.

La soirée a été un véritable incontournable rempli de beaux moments. Au total, 151 ex-gymnastes américaines étaient sur place pour accepter le Arthur Ashe Courage Award, alors qu’ils ont tous survécu aux agressions sexuelles de Larry Nassar, ancien thérapeute de l’équipe nationale de gymnastique de 1996 à 2014.

En Rafale

– Oh?

– Deux ans de plus pour Lewis Hamilton.

– Bonne fête à Ryan O’Byrne. On se souviendra tous de lui en raison du but marqué dans son propre filet.

PLUS DE NOUVELLES