Alex Ovechkin a célébré avec le peuple

Je me dois de revenir sur le dossier Ovechkin puisque même si le capitaine des Caps a enfin tenu la Coupe Stanley à bout de bras, en plus de dormir en cuillère avec elle, des gens continuent de le peinturer dans un coin sans arrêt. Certains ne sont pas capables de lui donner du crédit… Avant, ces gens-là disaient :  Il a combien de Coupes Ovechkin? Maintenant, ils disent : Il n’a qu’une seule coupe Ovechkin. Come on!

D’autres s’amusent à le basher par sa façon unique de célébrer cette première. On l’a vu fêter avec DJ Tiesto, on l’a vu boire dans la Coupe alors que ses coéquipiers le tenaient. On l’a vu dans le lit avec la Coupe. On l’a vu plonger dans l’eau d’une fontaine… on l’a vu ingurgiter de la bière en ondes alors qu’il était au Nationals Park et on l’a aussi vu complètement rater son tir protocolaire. Ouin, pis? Est-ce que tous les joueurs sont obligés de fêter cela de façon aussi sobre que Sidney Crosby ou Jonathan Toews? Non. Aucune règle n’indique ceci.

J’ai adoré ce qu’a dit Jay Filosa lors du dernier épisode des Columnists : il a fêté avec le peuple. Il a célébré avec des centaines de partisans. N’oubliez pas une chose, ça fait 30 ans que la ville de Washington n’a pas gagné. Pensez-vous que Maurice Richard n’a pas fait de niaiseries à l’époque où les lentilles n’étaient pas aussi présentes qu’aujourd’hui? Ovechkin, c’est un émotif, un passionné et il fête la Coupe Stanley comme il joue sur la glace… ça, ce sont les propos très justes de Tony Marinaro.

Au final, il a fermé le clapet de ses dénigreurs et il a prouvé qu’un capitaine russe pouvait réussir à rafler un championnat. Pourquoi continuer à s’acharner sur lui? Steven Stamkos, Claude Giroux et Max Pacioretty ont soulevé combien de Coupes Stanley, eux?

En rafale

– Ce gars-là est tout simplement incroyable.

– Je pense que tout le monde est pleinement d’accord avec ça, je me trompe?

– La petite signature du jour :

DSP est un autre héros des Capitals de Washington.

PLUS DE NOUVELLES