Alex Galchenyuk n’a pas encore eu sa chance au centre cette saison

Une saison atroce. Un nombre de blessés ahurissant. Une élimination (très) hâtive au tableau des séries éliminatoires.

Dans des circonstances pareilles, on pourrait s’attendre à ce que l’équipe en question tente plusieurs solutions qui pourraient nécessairement l’aider, dans le futur? À ce qu’elle essaie des combinaisons intéressantes ou qu’elle essaie quelques joueurs à des postes différents?

Le Canadien a peut-être échoué de manière lamentable, à ce chapitre.

Alors que Jonathan Drouin en a arraché pendant une très grosse partie de la saison, au centre, et que Alex Galchenyuk est le deuxième meilleur pointeur de l’équipe, il est tout simplement inconcevable que ce dernier n’ait pas encore obtenu sa chance au centre.

D’autant plus qu’il a pris de la maturité… Et sans oublier, qu’on le veuille ou non, qu’il a été repêché comme joueur de centre.

N’oubliez jamais que le #27 a connu ses meilleurs moments offensifs en carrière au centre.

On ne dit pas qu’il devrait devenir le centre #1 de l’équipe, mais ça ne coute rien de l’essayer. De toutes les combinaisons possibles, on ne lui a pas offert de temps de jeu à sa position qualifiée par plusieurs de naturelle.

Il y a toutefois peut-être une explication raisonnable… Qui voudrait qu’on ne veuille pas freiner sa progression en lui imposant un changement assez abrupte.

Après tout, une progression positive immédiate qu’on peut concrètement observer, c’est mieux qu’un choix au repêchage.

En Rafale

– Celle des Blues est en grand danger.

– J’adore.

– Ryan Lindgren respire la confiance.

PLUS DE NOUVELLES