Alex Galchenyuk : le vétéran de 24 ans du Canadien

Mine de rien, 10 joueurs ont 25 ans ou moins, dans la formation du Canadien qui affronte en ce moment même les Bruins de Boston. Cela fait une belle panoplie de jeunes, et c’est assez encourageant pour la suite des choses, même si le club ne possède pas (encore) un espoir qui jouera un rôle de premier plan avec l’équipe dans un futur rapproché.

Ça pourrait changer au mois de juin, lors du repêchage à Dallas…

Parmi tous ces jeunes, il y en a un qui se comporte de plus en plus comme un vétéran. Du haut de ses 24 ans, Alex Galchenyuk a gagné énormément de maturité depuis le début de la saison.

Il a connu une soirée assez impressionnante, hier, récoltant 4 points, dont un tour du chapeau. Ce qui est saisissant – et les gens ne semblent pas avoir encore remarqué – c’est que Galchenyuk est beaucoup plus responsable dans sa façon de jouer. Il ne fait plus beaucoup d’erreurs et il se place très bien sur la patinoire. L’évaluation de son jeu va au-delà des chiffres.

Le #27 est le joueur le plus talentueux dans la formation du Canadien, avec Jonathan Drouin. Quand on le laisse jouer à sa manière, de très bonnes choses se passent…

La majorité des gens pensent que Galchenyuk performe lorsqu’il n’y a absolument plus d’enjeu, en prenant pour exemple la saison 2015-2016, où il avait amassé 30 buts dans une cause perdue d’avance.

N’oublions pas qu’il a marqué plusieurs filets importants, en séries éliminatoires. Alex Galchenyuk est dans la liste des 8 joueurs du Canadien pour le plus de buts marqués – un classement où des noms comme Lafleur, Richard ou encore Richer y figurent – avant l’âge de 25 ans.

Galchenyuk est devenu plus mature, en dehors de la patinoire. Il joue son rôle de grand frère, auprès de Nikita Scherbak.

“ La maturité vient avec le fait de grandir en tant que professionnel. Les joueurs la trouvent, éventuellement, et c’est ce qu’il fait. Il a été bon, et également avec Scherbak. Il essaie d’être un leader à sa façon.”

– Claude Julien

Bref, à 24 ans, Alex Galchenyuk prend du gallon en tant que professionnel, et c’est peut-être ce qui lui manquait…

Et pour ce qui est du mythe comme quoi le jeune homme produit lorsqu’il n’y a plus d’enjeu… Une tonne de preuves du contraire existent. Vraiment. 

En rafale

– Un vol par Trevor Timmins…

– Mauvaise nouvelle pour les Bruins.

– En parlant de Galchenyuk…

– Les Leafs iront-ils loin cette année en séries ?

PLUS DE NOUVELLES