Alex Galchenyuk a besoin d’un coup de pied aux fesses…

Je dois être franc, le boulot qu’accomplit Elizabeth Rancourt est colossal… et son dernier texte démontre ses qualités comme membre des médias. La journaliste de TVA Sports a ramené un texte de Marc-André Perreault, qui parlait de câlin (en gros) pour Chucky, en certifiant que c’est plutôt d’un coup de pied au derrière qu’il a besoin. Maudit qu’elle a raison! C’est bien beau donner de l’amour et une dose de bonheur, mais un athlète a besoin de se faire brasser solidement lorsqu’il somnole un brin. C’est le cas de Galchenyuk… N’est-ce pas?

J’adore cette phrase particulièrement :

Hey le «calinours»! Ce n’est pas d’un câlin dont Galchenyuk avait besoin pendant ses six années à Montréal, mais d’un bon coup de pied au derrière! – Rancourt

Faites juste y penser un instant, ça fait combien de temps que tout le monde, autant les amateurs que les spécialistes indiquent que ça s’en vient. Qu’il va exploser. Il va finir par débloquer. Mais au lieu de ça, il fait pouet pouet. Il a changé d’environnement, il est dans un désert, où il a la paix des journaleux, mais ça ne lève pas plus.

C’est frustrant parce qu’avec un talent aussi exceptionnel, j’avais juste le goût de le brasser et de lui dire: «RÉVEILLE»! – Rancourt

Le talent de Galchenyuk lui déborde par les oreilles tellement il en a. Il a les mains vives, un coup de patin fluide, en plus d’un size lui permettant d’oeuvrer avec une bonne force physique. Mais comme les grands athlètes ou les grands entraîneurs le hurlent régulièrement : ça prend plus que juste le talent pour réussir. Il faut travailler sans relâche, être dédié à son sport et surtout… être PASSIONNÉ.

Max Domi est passionné, Brendan Gallagher, Sidney Crosby, Alex Ovechkin aussi démontrent une grande passion envers leur sport. La fougue et la passion doivent être palpables à chacun des matchs joués par un joueur. Pas juste une fois aux trois rencontres.

Est-ce que Chucky manque de passion? Fait-il un type d’anxiété qui l’étouffe? Peut-être un peu des deux, mais une chose est certaine, s’il ne lève pas, il se ramassera plus tôt que tard dans la KHL…

En rafale

– Avis aux poolers Mise-o-jeu : Jenner ratera quelques matchs d’activités.

– Deux statistiques qui démontrent la saison colossale de Jeff Petry.

– Shaw sera-t-il sur la patinoire cet après-midi? Si oui… ça va causer un casse-tête bientôt, quand il reviendra au jeu.

– Tout semble chauffer du côté d’Edmonton.

Ouch. Le fils de Roger Clemens s’est fait « battre », ce qui pourrait compromettre sa carrière.

PLUS DE NOUVELLES