Adam Burish a frôlé la mort lors des attentats de Las Vegas

Les attentats de Las Vegas font désormais partie de l’histoire comme étant l’un des plus gros shootings enregistrés sur sols américains. Cette tragédie a fait tant de pauvres victimes innocentes, et le mystère plane toujours à ce jour quant aux motifs ayant mené à celle-ci.

Adam Burish, un attaquant américain ayant disputé 378 matchs avec les Blackhawks, les Stars et les Sharks, aurait bien pu faire partie des victimes.

Le titre de ce papier de The Athletic est tout simplement frappant, alors que Burish avoue qu’il s’attendait vraiment à mourir, cette nuit-là. Une nuit où le plaisir devait être une priorité.

Regarder le match d’ouverture des Golden Knights fut difficile pour lui : il pouvait presque imaginer son nom sur la patinoire, parmi ceux des victimes.

C’est passé très près d’arriver. En fait, quelques pieds et c’était la réalité.

Il explique que ce niveau de terreur auquel il a été exposé est quelque chose qu’il n’avait jamais expérimenté auparavant.

Les deux hommes ont cru que c’étaient des feux d’artifice… Et se demandent encore comment aucune balle ne les atteints.

À peine 5 pieds plus loin, un homme était tiré dans le bras.

« Je patientais en attendant ma mort. Je me rappelle avoir débattu dans ma tête à savoir si j’appelais mes parents ou non. »

Je vous invite à lire le texte de Craig Custance dans son entièreté. Très intéressant et extrêmement détaillé.

En Rafale

– Victor Hedman remplacé par un attaquant… Et Quick n’y sera pas.

– Vladimir Guerrero au Temple de la Renommée!

https://twitter.com/Angels/status/956305930810884097

– Il va se rattraper.

PLUS DE NOUVELLES