9 joueurs repêchés en juin dernier sont encore à leur camp d’entraînement respectif

Chaque année, il est très intéressant de suivre le parcours des choix de premier tour de l’année précédente à leur camp respectif. En 2018, même si on jugeait que très peu des jeunes hommes repêchés étaient réellement prêts à faire le saut dans la Ligue nationale, le talent était tout de même au rendez-vous.

Adam Kimelman note qu’en date d’aujourd’hui, 9 de ces joueurs sont encore dans un camp de la LNH.

On parle bien évidemment des quatre premiers choix, Rasmus Dahlin (BUF), Andrei Svechnikov (CAR), Jesperi Kotkaniemi (MTL) et Brady Tkachuk (OTT), qui devraient tous avoir une place dans le circuit Bettman en début octobre…

Mais on en compte plus. Barrett Hayton a subi une commotion cérébrale, en Arizona, après un camp moyen, mais la réalité demeure : il n’a pas encore été coupé.

Filip Zadina, lui, pourrait descendre en-bas d’ici peu, n’ayant pas suffisamment impressionné chez les Red Wings.

Evan Bouchard, à Edmonton, s’avère être une option légitime à un poste à la ligne bleue, et la décision sera difficile d’ici la fin du camp. Disons que les Oilers n’ont pas la meilleure brigade défensive et que Bouchard force tranquillement la main de la direction par sa polyvalence et sa maturité sur la patinoire.

Ty Smith pourrait également être de l’alignement partant des Devils, au New Jersey, et des pions sont déjà tassés pour lui faire de la place. Le défenseur canadien avait été repêché au 17e rang, en juin.

Du côté d’Anaheim, Isac Lundestrom semble prêt… Mais le gardera-t-on?

Bref. On verra vers la fin septembre/début octobre ce qui en résultera. On aura alors un compte officiel du nombre de joueurs qui auront percé un alignement de la LNH.

L’an passé, 12 joueurs repêchés en 2017 ont disputé au moins une rencontre au cours de la saison.

En Rafale

– Un autre qui montre ce dont il est capable.

– Le début de saison de Kucherov en danger.

– Un nom intéressant.

PLUS DE NOUVELLES