Nathan Beaulieu : La vieille mentalité concernant les commotions cérébrales | Plusieurs sièges vides un peu partout, dans la LNH

Re-bonjour!

Beaulieu et sa (non) commotion
On a beaucoup parlé au cours des dernières heures des raisons obscures (pas tant que ça) derrière le scratching de Nathan Beaulieu, hier soir.

Il y a la (fameuse) vidéo dans laquelle il nuit clairement à l’image de l’organisation, bien sûr, mais il y a aussi son combat face à Nick Foligno, le 1er décembre (face aux Blue Jackets).

Et c’est sur cette 2e raison-là que je souhaite me pencher, ce matin.

Avant ce match face aux Jackets, Beaulieu jouait en moyenne 20 minutes par rencontre (depuis qu’il avait été muté à Jeff Petry, sur la 2e paire). Tout le monde encensait le jeu du jeune défenseur…

Le 1er décembre, Beaulieu a décidé de jeter les gants face à Foligno, alors qu’Emelin était déjà chassé du match (mauvaise décision)… Et il a reçu un coup qui lui a fait plier les genoux, durant le fight.

Lorsqu’on plie les genoux, généralement, c’est que le cerveau a mangé tout un coup!

Sauf que la version officielle du Canadien, c’est que Beaulieu n’a pas subi de commotion cérébrale. Une commotion cérébrale, c’est très difficile à diagnostiquer encore de nos jours. Si Beaulieu et/ou le Canadien ne veulent pas la trouver, cette commotion-là, ils ne la trouveront pas.

Quelques médecins ont osé, le lendemain, dire à un journaliste (qui a fait son travail de fouiller un peu) que Beaulieu avait fort probablement subi une légère (au moins) commotion cérébrale.

Mais bon… D’autres journalistes prétendent que leur travail n’est que de rapporter l’info sans la vérifier ou la remettre en doute, même lorsque ça ne fitte pas avec ce qu’ils vont vu/entendus… Alors la plupart des gens croient que le cerveau de Beaulieu n’a pas été ébranlé, ce soir-là.

Mais bon… Je m’égare (encore), pardonnez-moi.

On revient à la base…

Selon Michel Therrien et l’équipe médicale du Canadien, Nathan Beaulieu n’aurait donc pas subi de commotion cérébrale, le 1er décembre dernier. Pourtant, on a tous vu les droites de Foligno rentrer comme un slap shot sur le visage de Beaulieu.

Faudrait surtout pas remettre en doute les dires du boss… Il pourrait nous fusiller du regard!

Vous croyez toujours que Beaulieu n’a pas subi de commotion? C’est votre choix…

Mais regardez cette vidéo ci (mise en ligne hier soir seulement) avant de m’écrire que je cherche encore des bibittes : VIDÉO #NouvellesImagesSurLeWeb

En terme de boxe, on appelle ça un total lights out (merci à Patrick, qui s’est longtemps entraîné dans un gym de boxe et sur qui je suis tombé dans mes recherches en fouillant, justement).

Beaulieu, quelques instants après avoir mangé les droites de Foligno, est en position prostré, la tête vers le bas et les mains sur la tête. Bref, la tête entre les mains… Exactement comme on le fait lorsqu’on est étourdi.

Exactement comme le font les boxeurs dans les secondes/minutes suivant une commotion cérébrale…

Par la suite, on le voit tenter de saisir une bouteille d’eau pour retrouver ses esprits… Sauf qu’il ne semble plus voir grand chose, étant aveuglé par je ne sais trop quoi et/ou moins concentré que mon petit neveu, sans son Ritalin.

Je pense qu’il aurait été mieux dans le quiet and dark room qu’au banc des pénalités, Michel. Finalement, la LNH a encore beaucoup de croûtes à manger avec sa façon de gérer les commotions et le travail de son « spotter »…

Comment expliquer que depuis cette bagarre, exactement, le temps de jeu de Beaulieu est passé de 20 à 15, 13, 12 et 0 minutes par rencontre? Vous croyez au hasard?

Au fait, le CH a perdu ses 4 matchs suivant cette rencontre, face aux Blue Jackets. Se pourrait-il que le combat soit devenu une grosse patate chaude à l’interne, chez le Canadien, et que la distraction causée par celui-ci ait eu un rôle à jouer dans la série de défaites subséquentes? Il doit bien y avoir des gens dans l’organisation qui n’ont pas aimé la façon dont Therrien a traité ce dossier, immédiatement après le combat… Et sa façon de parler aux médias, après le match.

Tout ça pour vous dire que je ne crois pas la version officielle voulant que le combat et la soirée de samedi soir n’aient RIEN eu à voir dans le scratching de Beaulieu, hier. Et que je crois que Beaulieu devrait être un peu plus responsable (médicalement parlant, cette fois-ci) avec sa santé. That’s it.

Croire le contraire c’est comme croire Therrien lorsqu’il dit qu’il a pleinement confiance en Semin… 2 – 3 jours avant de voir le #13 du CH au ballottage! Ou encore croire que Beaulieu n’en avait pas eu une non plus, l’an dernier (en séries).

S’il est habillé demain soir, face aux Sens, il devra tout faire pour redevenir le défenseur fiable qu’il était en octobre et en novembre.

Ailleurs chez le Canadien (et ses anciens)
Coudonc? Louis Leblanc a-t-il encore espoir de jouer dans la LNH un jour?

Ça va te prendre plus que « 0 point en 3 rencontres et un différentiel de moins 6 » pour revenir jouer au hockey (tout en étant payé pour le faire) en Amérique du Nord, Louis!

– Mine de rien, Ryan White a inscrit un but lors de chacun de ses 2 derniers matchs. Ça va bien pour lui, depuis son retour (3 matchs disputés seulement depuis sa blessure du 14 novembre).

En suédois : Magnus Nygren a subi une blessure de surcharge (entraînement). Il vise un retour au jeu le 26 décembre. LIEN

– Pourquoi ne pas jumeler Carr, Hudon et Andrighetto (Hudon au centre) demain, face aux Sens. Les 3 jeunes sont habitués de jouer ensemble, à St.John’s…

En rafale
– Il n’y a pas qu’en Floride, en Caroline et en Arizona que l’on voit des sièges vides, cette saison (dans la LNH). On en a vus plusieurs hier soir, à Detroit, et on en voit pratiquement tous les soirs désormais, au Centre Bell (même si l’équipe et la LNH déclarent officiellement des soirs à guichets fermés). Sans parler de Brooklyn, New Jersey et autres villes américaines. Hier, c’est à St-Louis que la présence de nombreux bancs vides a frappé la twittosphère :

Pourquoi y a-t-il de plus en plus de bancs vides à travers la LNH (et ne me dîtes pas que je suis dans l’erreur car les foules officielles sont en hausse, selon la ligue)? Manque de bagarres? Trop cher? Confort du salon et de la grosse télé? Allez savoir… Sauf que ça doit vraiment inquiéter quelques bonzes de la ligue, ça!

– Gregory Campbell et Mark Stuart (2 anciens coéquipiers, à Boston) ont jeté les gants hier soir. Stuart a clairement eu pitié de Campbell, ne voulant pas trop lui faire mal…

– Quand même surprenant, ça :

– Patrick Kane a poursuivi sa superbe séquence.

– John Tortorella s’est fait niaisé en masse à Winnipeg, hier soir!

Faut dire que les partisans des Jets sont… Intenses!

– Johnny Gaudreau s’est blessé au dos, hier soir…

Mais il est revenu dans la rencontre par la suite. Bob Hartley et les Flames ont 4 gains consécutifs, eux… Le parfait contraire de l’ami de Bob, Michel (Therrien).

– Marko Dano est de retour dans la Ligue Américaine.

https://twitter.com/NHLBlackhawks/status/675343340045533184
Tellement de talent, le kid…

– Si Stamkos ne s’entend pas avec le Lightning d’ici le 29 février, la possibilité de le voir aboutir pour quelques mois à Nashville est bien là. LIEN

– Tim Peel a reçu une rondelle au visage, hier soir, et il a continué de faire son travail quand même!

– Le premier épisode de Challenge Hockey RDS EA Sports sera présenté ce soir, sur RDS (à 19:00, soit 1 heure avant le match des IceCaps, sur RDS).

– Et finalement, attention! Ce qui aurait pu arriver à Bermane Stiverne (le soir de son combat face à Deontay Wilder) est arrivé à un jeune fighter!

PLUS DE NOUVELLES