Comment expliquer le healthy scratching de Beaulieu et Thomas? Temps de jeu, erreurs, punition, combat… Et LA vidéo

À moins d’avoir viré toute une brosse hier soir et que vous vous êtes levés très (très) tard aujourd’hui, vous savez probablement déjà que Charles Hudon et Greg Pateryn joueront ce soir, face aux Red Wings… Et que Christian Thomas et Nathan Beaulieu seront laissés de côté.

Thomas, Beaulieu et Tinordi seront tous des healthy scratches, ce soir. Torrey Mitchell les accompagnera sur la passerelle, lui dont le nom est toujours inscrit sur la liste des blessés.

Dans le cas de Hudon, il s’agira d’un 1er match dans la LNH pour lui, en carrière. Andrighetto… Thomas… Carr… Holloway… Hudon… Ça en fera ça des attaquants des IceCaps qui auront au moins un match avec le CH avant Noël!

Mais bon… Ce n’est pas de ça dont je veux vous parler exactement.

Pourquoi a-t-on décidé de scratcher Beaulieu et Thomas, aujourd’hui? Les gens qui osent faire aller leur cerveau et penser outside the box (en se rappelant que la mémoire, ça ne dure pas que 24 heures) ont certes tous fait un lien avec la vidéo de party publiée lundi matin sur le Web

Est-ce l’unique raison derrière leur scratching? Non! Thomas a pogné une pénalité stupide hier soir et Beaulieu est sur une véritable pente glissante depuis son combat face à Foligno. Mais penser que le party filmé de Beaulieu et Thomas n’a rien eu à voir dans le processus de réflexion de Michel Therrien, aujourd’hui, c’est refuser de voir la réalité!

Vous croyez vraiment que le Canadien n’a pas visionné ladite vidéo? Si c’est le cas, cessez de lire cet article à l’instant et allez consulter un blogue de fe-fans immédiatement.

Et…

Vous croyez qu’elle a plu au Canadien, cette vidéo-là?

Ai-je besoin de vous rappeler que cette organisation fait d’énormes efforts pour constamment protéger et glorifier son image? Disons que la vidéo des doigts d’honneur et des visages mêlés n’aide pas à colorier de la belle façon l’image du club…

Sauf que cette vidéo n’explique pas tout! Non!

Christian Thomas avait passé moins de 10 minutes sur la patinoire, samedi et hier, et sa pénalité en zone adverse a probablement irrité (encore plus) le coach.

Thomas ne fait rien pour prouver qu’il est un NHLer, et non un AHLer. Il est facile à tasser pour donner un match à Hudon, mettons…

Quant à Beaulieu, sa dégringolade s’est amorcée le 1er décembre au soir, lorsqu’il a décidé de jeter les gants face à Mike Foligno. First, il a pris un très mauvaise décision en se battant (5 minutes de pénalité) alors qu’Emelin avait été chassé du match au préalable.

Et second, la droite qu’il a reçue au visage a de quoi inquiéter l’équipe médicale de l’équipe (et a fait mal paraître le coach, devant les médias).

Du 19 au 28 novembre, Beaulieu jouait 20 minutes par match (en moyenne), sur la 2e paire (dans le top4). 2 semaines plus tard, il est dans les estrades (après être tombé à 15, 13 et 12 minutes par rencontre). Cette chute est-elle attribuable au coup porté (médical) ou à la mauvaise décision de se battre (stratégique)? Peu importe… Je ne crois pas au hasard et la dégringolade de Beaulieu a bel et bien commencé ce soir-là, chiffres et preuves à l’appui.

Mais ne me dîtes pas que la vidéo n’a pas eu un effet dans la prise de décision de Therrien, aujourd’hui! Ne me dîtes pas que Therrien a callé Beaulieu dans son bureau, hier matin, simplement pour lui parler de son jeu de pieds (sur la patinoire, je veux dire).

Et… Plusieurs des journalistes sur le beat ont confirmé sur Twitter avoir vu ladite vidéo mais préférer ne pas commenter ce qui se passe en-dehors de la glace. Ils ne voulaient pas commenter l’histoire de Kassian non plus, au début…

C’est exactement là l’exemple de ce que je mettais sous lumière, hier. Les journalistes qui gravitent autour de l’équipe devraient à mon avis poser des questions au CH, concernant cette vidéo (désormais publiques). L’ignorer, c’est carrément ignorer une partie de leur travail…

Poser les bonnes et les vraies questions… Allez chercher LA vraie info (la plus complète possible)…

Et à tous ceux et celles qui croient que Beaulieu et Thomas auraient été scratchés hier, si ladite vidéo avait eu un certain lien à voir dans tout ça, je leur dirais que la revanche est un plat qui se savoure froid (ou tiède, du moins). Pas chaud. Les tapes sur les doigts aussi, chez les êtres adultes (et dans la mafia, mais je m’écarte un peu)…

Entacher l’image de ton employeur, c’est toujours mal perçu par les boss et les employés. Le Canadien ne fait pas exception à cette règle-là. Les membres de la direction et les coéquipiers de Thomas et Beaulieu n’ont pas aimé la vidéo, soyez-en certains. Personne ne s’est dit : Cool, ça va être bon pour nous-autres ça!

La culture d’entreprise, vous connaissez ça? On demande aux policiers de bien se comporter même lorsqu’ils ne sont pas en fonction… Et on demande la même chose aux joueurs du Canadien! Galchenyuk et Gallagher sont sortis eux-aussi, samedi soir… Mais ils n’ont pas été filmés aux petites heures du matin en se prenant pour des rappeurs américains! Une bonne chose, tant qu’à moi…

La bonne nouvelle dans tout ça? Charles Hudon goûtera à la LNH. Il le mérite, le kid.

Et pendant ce temps, Tinordi sèche encore et des vétérans comme Emelin et Gilbert conservent leur place dans la formation. Celle-là, j’ai un peu de misère avec. N’aurait-ce pas été le moment parfait pour donner un match à Tinordi, ce soir? 2 matchs en 2 soirs… Le match est disputé loin du Centre Bell… Beaulieu, un gaucher, est scratché

Mais bon… Therrien adore ses vétérans.

Torrey Mitchell pourrait revenir au jeu samedi soir, face aux Sens. Un jeune attaquant devra donc être cédé aux IceCaps, pour lui faire une place parmi les 23 joueurs actifs. Il y a quelques jours à peine, on aurait juré que ce ne serait pas Thomas… Que sa vitesse était un atout qui le garderaità Montréal encore un peu! Mais là, on ne sait plus. Thomas? Hudon (à la Holloway, retourné aussitôt après son 1er match)? Carr?

D’ici là, on va regarder Tokarski voler le poste à Condon, OK, Jocelyn?

PLUS DE NOUVELLES