Le CH: bien plus que l’équipe de Price | P.K. et Raymond Bourque s’associent | En rafale

Le CH, c’est bien plus que Carey Price

Les joueurs du CH en ont assez d’entendre dire qu’à Montréal, c’est l’équipe de Carey Price et que s’ils gagnent, c’est grâce au gardien de but étoile. Ils prouvent (enfin) leur point actuellement: les Canadiens, ce n’est pas seulement l’équipe d’un joueur, mais un excellent groupe d’athlètes. Après Plekanec et autres, c’était au tour de Smith-Pelly d’ouvrir sa bouche à se sujet…

Les blessures de Brendan Gallagher et Carey Price sont importantes, puisque les deux joueurs occupent des rôles capitaux au sein de la troupe de Michel Therrien et ils sont pratiquement irremplaçables. Jusqu’à présent, on ne peut pas dire que les absences du gardien vedette et du petit guerrier ont beaucoup paru et les résultats sont plus que positifs. Or, à long terme, les Canadiens risquent de passer à travers des moments plus difficiles en attendant le retour de ces deux éléments. En attendant, Mike Condon est vraiment très impressionnant. On commence à voir quelques failles dans son jeu, notamment ses déplacements latéraux et son jeu avec le disque en dehors de son filet, mais ce sont des aspects qui se corrigent. Si le Tricolore parvenait à maintenir un dossier de .600 dans le prochain mois et demi, imaginez le « boost » qui surviendrait au retour des deux joueurs étoiles, ce serait mieux que bien des ajouts à la date limite des transactions… (oui, on peut dire que Gallagher est un joueur étoile à Montréal, mais il faut préciser que comme dans le ciel, certaines étoiles brillent plus que d’autres… Est-ce que cela fait de Semin un trou noir?).

La blessure de Price se veut donc une occasion en or pour les troupiers de Michel Therrien. Ils auront l’occasion de démontrer à la planète hockey qu’ils ont une équipe qui aspire aux grands honneurs, sans devoir s’en remettre absolument à leur cerbère. Au retour des blessés, si aucun autre éclopé majeur ne tombe au combat d’ici-là, Marc Bergevin aura beau jeu de procéder à une acquisition majeure. Les Canadiens ont un mois et des poussières pour dicter la marche à suivre à leur DG.

Je me demande ce qu’en pensent Steve Ott et Ken Hitchcock…

En vrac chez les Canadiens

– Foi de Nathan Beaulieu, il n’a pas perdu conscience et n’a pas subi de commotion cérébrale, seulement une droite sur le kisser… D’ailleurs, Michel Therrien a réitéré que le personnel médical de l’équipe avait agi de la bonne façon et respecté le protocole à la lettre. La LNH a d’ailleurs confirmé que le CH a agi de la bonne manière dans ce dossier. LIEN

Vous avez le choix de le croire ou pas…

– Suite à cette démonstration pugilistique peu impressionnante entre Beaulieu et Foligno, l’éternel débat sur l’utilité des bagarres a repris de plus belle. François Gagnon a raison, les batailles n’ont plus leur place dans la LNH.

– À son tour, Martin Leclerc y est allé de son avis sur la question des commotions cérébrales et de la bataille d’hier.

– Après une stabilité étonnante, nonobstant les nombreuses blessures, les lignes de Michel Therrien sont finalement chamboulées. David Desharnais retrouvera Max Pacioretty à sa gauche lors du prochain match.

– Pourtant, le duo Plekanec-Pacioretty amassait sa part de points au cours des 10 derniers matchs.

– Plus ça va et plus la Classique hivernale promet d’être un événement à voir. P.K. Subban en a profité pour « ploguer » une nouvelle œuvre de charité…

Cette vidéo promo tournée avec Ray Bourque et P.K. Subban est un pur délice.

« Patrice » Roy, il y a 20 ans…

– Parlant de gardien de but, Carey Price se retrouve dans un palmarès intéressant.

– Selon Kerry Fraser, la pénalité de match décernée à Alexei Emelin était tout à fait justifiée et le genou dangereux de Nick Foligno aux dépens de Fleischmann aurait mérité une révision du Département de la sécurité des joueurs de la LNH. LIEN

En rfale

– Pour combler vos proches à Noël, quoi de mieux qu’une « tuque laide avec pompon »? #Ahah

– Les Oilers ont tout tenté pour éviter d’échanger un de leurs jeunes joueurs. Les Taylor Hall, Connor McDavid, Leon Draisaitl, Jordan Eberle, Ryan Nugent-Hopkins et Nail Yakupov forment un groupe jeune et talentueux, mais ce groupe stagne et semble se complaire dans la médiocrité depuis quelques années (en excluant Draisaitl et McDavid, qui commencent leurs carrières). Ils se sont habitués à la défaite, ce qui est très néfaste pour une équipe professionnelle. Tout indique que le temps est venu, pour les Oilers, de prendre des décisions drastiques et de secouer la torpeur de l’équipe avec une transaction audacieuse. LIEN

– Une tuile s’abat sur les Canucks: le joueur de centre Brandon Sutter ratera de quatre à six semaines de jeu après avoir été opéré pour une hernie sportive. Bon, y’a de pires tuiles que ça, on s’entend.

– Cinq raisons pour lesquelles les Sabres de Buffalo aspirent à une participation aux séries éliminatoires.

– Chez les Sharks de San Jose, on s’apprête à voir Logan Couture effectuer un retour au jeu sous peu.

– Chez les Penguins de Pittsburgh, Evgeni Malkin est passé de la parole aux actes. Il domine (vraiment) actuellement.

– La rivalité Rangers de New York et Islanders de New York entame un nouveau chapitre, alors que pour la première fois, les deux équipes croiseront le fer au Barclays Center. LIEN

– Deux anciens joueurs junior ont plaidé coupable à des accusations liées à la pornographie juvénile. LIEN

PLUS DE NOUVELLES