5 ans après l’acte : qu’en est-il de la transaction de Rick Nash?

Chaque année, plusieurs grosses transactions sont conclues. Cependant, ce n’est pas chaque échange qui change complètement l’allure d’une franchise. C’est ce qui est arrivé en 2012, lorsque les Blue Jackets de Columbus ont envoyé Rick Nash aux Rangers de New York en retour de plusieurs pièces de qualité.

Les répercussions de cette transaction se sont fait sentir jusqu’à tout récemment, lorsque Jarmo Kekalainen a fait l’acquisition d’Artemi Panarin en retour de Brandon Saad.

Un tableau complexe d’échanges peut donc être dressé pour résumer le tout et analyser le tout. C’est ce que Stéphane Leroux a proposé aux panélistes de l’Antichambre, hier soir, et le segment est très intéressant.

La première partie de la transaction inclut Brandon Dubinsky, Artem Anisimov, Tim Erixon et un choix de premier tour qui deviendra Kerby Rychel, une déception aux yeux de tous.

Les Rangers, eux, se retrouvent avec Rick Nash et Pavel Buchnevich, en résultat de l’échange.

Là où ça devient intéressant, c’est lorsqu’on se rend compte que l’échange d’Artem Anisimov y est lui aussi lié. Les Blue Jackets ont acquis Brandon Saad des Blackhawks avant de leur renvoyer ce dernier cet été, mettant la main sur Artemi Panarin.

Les Jackets ont échangé Rick Nash (28 ans) et se retrouvent 5 ans plus tard avec un attaquant de 26 ans qui pourrait devenir la nouvelle face de la franchise, offensivement.

C’est aussi fou de constater à quel point les Blackhawks sont impliqués dans cet arbre de transactions.

L’analyse est complexe, mais…

Ce que les deux équipes ont reçu comme service concret

Les Rangers…

Rick Nash (2012-aujourd’hui) : 233 points en 333 matchs

Une vedette offensive (à son arrivée) dont le marché avait grandement besoin. Il a toutefois grandement régressé et serait sur le marché des transactions. 

Pavel Buchnevich (2016-aujourd’hui) : 15 points en 18 matchs cette saison

Jeune attaquant russe dont le potentiel semble immense.

Les Blue Jackets…

Brandon Dubinsky (2012-aujourd’hui) : 201 points en 325 matchs

Joueur de centre de qualité qui est venu stabiliser l’attaque des Blue Jackets. Il a cependant, tout comme Nash, régressé et est moins fiable qu’auparavant. 

Artem Anisimov (2012-2015) : 84 points en 168 matchs

Joueur de centre pilotant le deuxième/troisième trio de l’équipe. Bonne présence défensive en plus d’un support offensif respectable. 

Brandon Saad (2015-2017) : 106 points en 160 matchs

Jeune ailier gauche ayant fait partie du noyau de l’équipe lors de son séjour à Columbus.

Artemi Panarin (2017-aujourd’hui) : 13 points en 18 matchs cette saison

Vient tout juste de connaitre deux saisons de 70 points. Pourrait réellement devenir la prochaine vedette de l’équipe s’il arrive à s’installer comme puissance offensive. 

Le verdict

Il est assez difficile de nommer un vainqueur dans ce dossier. Si on pouvait croire que le total de la contribution donnée jusqu’à présent est largement supérieur à Columbus, on pourrait répliquer en disant que le futur semble plutôt égal entre les deux formations. Il peut être logique de comparer Dubinsky à Nash et Panarin à Buchnevich, au rythme où ils produisent présentement.

J’aurais tendance à pencher du côté des Blue Jackets, personnellement.

Qu’en pensez-vous?

Si vous appréciez ce genre de texte, écrivez-moi sur Twitter pour me donner des idées de transaction à analyser. @KMalenfant

En Rafale

– Un aperçu magnifique de l’uniforme que portera le Canadien pour la Classique du Centenaire. La bande bleu, grise et rouge m’intrigue.

– Le cerbère des Panthers ne croit pas qu’il faut paniquer.

– Ça c’est que j’appelle de l’honnêteté. On ne niaise pas avec la puck le ballon de basketball et on annonce la blessure telle qu’elle est.

 

 

 

 

PLUS DE NOUVELLES