Au tour de Christian Thomas? | Spéculation: Tomas Jurco disponible?

Michel Therrien aura une toute petite décision à prendre lorsqu’il préparera son alignement dans son bureau. Mais cette toute petite décision en sera une énorme pour Bud Holloway, car elle influencera en quelque sorte son avenir dans la LNH.

À l’occasion de son baptême, Holloway n’a rien fait pour qu’on crie à l’injustice si l’entraineur devait le remplacer par un ailier droit plus explosif en Christian Thomas, lui qui prône un style adapté à celui d’un trio d’énergie.

Qu’on se le dise, un match en dit bien peu sur l’habileté d’un attaquant à jouer dans la ligue nationale. Le problème est qu’Holloway ne pourra s’y tailler une place qu’en faisant valoir ses meilleurs atouts et on le voit mal y parvenir aux côtés de Flynn et de Byron. Non, le Saskatchewannais ne se démarquera pas en pourchassant la rondelle, en bataillant dans les coins, en accélérant le tempo et en arrachant un but au pic et à la pelle. S’il vient à fournir une contribution digne de mention, ce sera à l’aide d’une passe créative, un bon tir sur réception ou un jeu intelligent aux abords de la cage. Ses chances de réussite seraient plus intéressantes avec Pacioretty et Plekanec, mais Smith-Pelly fait le boulot. À la droite de Galchenyuk? Pas question de couper les ailes d’Andrighetto. En compagnie de Desharnais, lui aussi un bon passeur? Le pauvre Dale Weise n’apprécierait pas tel traitement à l’apogée de sa carrière, surtout pas au bénéfice d’une vieille recrue étant à faire ses preuves.

Pour que le Canadien ait à faire appel à ses services, il a fallu que trois droitiers, dont deux ailiers droits, soient blessés. La chance en or de Holloway se résume à un essai sur la quatrième unité, où on le voit mal mettre en vitrine les aptitudes qui ont fait son pain et son beurre à Terre-Neuve. La vie est ainsi faite. Maintenant, Michel Therrien a l’embarras du choix. Il peut continuer de l’employer de la même façon en espérant qu’il se tire d’affaire dans un rôle restreint. Ou il peut faire signe à Christian Thomas, qui est plus jeune, plus rapide et plus efficace dans un axe nord-sud. Ce serait tout de même bien mérité pour l’Ontarien, qui connait son meilleur début de saison en carrière dans la LAH, fort d’une récolte de sept buts et sept passes en 18 joutes. Notez qu’il a bien paru lors d’une courte audition avec la Sainte-Flanelle l’an dernier.

Surveillons Jurco

Tomas Jurco n’est certes pas à donner, mais Ken Holland serait-il prêt à l’échanger si le retour lui plait? Peut-être!

Jurco, un 35e choix au total dans l’encan de 2011, a réalisé une belle entrée en matière dans la LNH, il y a deux ans, évoluant sur un jeune trio composé de Tomas Tatar et Riley Sheahan. Les choses se sont gâtées pour lui dès l’année suivante, et Mike Babcock s’est résout à l’employer comme chasseur au sein d’une quatrième ligne.

L’arrivée de Jeff Blashill n’a pas tout à fait amélioré son sort. Le slovaque n’a participé qu’à quatre matchs avec les Red Wings, avant d’être envoyé à Grand Rapids à des fins de conditionnement. Au moment où on se parle, il s’éclate dans la ligue américaine, comme en témoignent ses neuf points en cinq joutes.

Quelle que soit sa domination là-bas, la vérité est que Detroit n’a pas de niche à lui offrir. Jurco se veut un gaucher jouant à droite, alors que Larkin, Pulkkinen, Nyquist et Helm comblent ce flanc. La seule option serait de l’employer sur son côté naturel avec le modeste Luke Glendening comme joueur de centre.

Le jeune Jurco a un talent indéniable. Ses mains, sa rapidité, sa pugnacité dans les bagarres pour le disque et son côté imaginatif font de lui un atout en possession de rondelle et en situation d’avantage numérique. Mais les résultats, eux, se font attendre. Est-ce ses instincts offensifs qui lui font défaut? Ou s’agit-il simplement d’un manque de confiance résultant d’une utilisation ingrate? Quelques équipes auraient plus de facilité à l’intégrer dans leur alignement et voudraient probablement en avoir le coeur net. On pense notamment aux Blackhawks ou aux Hurricanes.

En rafale
– Chiarelli n’a d’autres choix que de tâter le marché pour un défenseur.

À mon avis, RNH est un intouchable, mais il est vrai que le brio de Draisaitl change les données…

– Le CH a une faille depuis le début de la saison. Il alloue bon nombre de chances de marquer. LIEN

C’est de bonne guerre et typique d’une formation testant davantage les probabilités offensives cette saison.

– Quels joueurs seront échangés? THN se mouille. LIEN

– La KHL continue d’être un désordre…

– Les Panthers procèdent à un rappel.

– Quel sera le prochain arrière incapable de défendre qui sera surestimé en raison de ses muscles? Ne cherchez pas plus loin que Dylan McIlrath!

– Un autre joueur se bute au mur Kronwall: LIEN

– Mine de rien…

– Eh oui…

– Ha! Comment ne pas aimer Alain Vigneault?

– Johnny Gaudreau progresse alors que son équipe, elle, ralentit. LIEN

PLUS DE NOUVELLES