Après-match : Le Tricolore retrouve le chemin de la victoire| Dale Weise s’éclate

En ce vendredi soir pré-Halloween, l’adversaire du Canadien n’avait pas une fiche à faire peur.

Présentant un dossier peu reluisant depuis le début de la saison, les Flames de Bob Hartley ne répondent pas aux attentes suite à une étonnante saison l’an dernier.

Par contre, le Canadien se devait de délaisser ses mauvaises habitudes des derniers matchs afin de renouer avec le sentier de la victoire.

Le premier tiers de la rencontre a donné droit à du jeu passablement décousu et dominé, la plupart du temps, par les locaux.

Les Flames ont frappé à la porte à quelques reprises sans toutefois être en mesure de prendre un tir de qualité sur Condon.

De son côté, le Canadien a joué de chance en profitant de la générosité du cerbère des Flames. Dale Weise a effectué un tir relativement anodin de loin qui s’est frayé un chemin entre les jambes du gardien.

Au second tiers, Jiri Hudler a été oublié près de Condon dans les premiers instants de l’engagement.

Avec facilité, l’attaquant des Flames a tiré dans une cage pratiquement déserte alors que les effectifs du Tricolore avait été attiré sur le défenseur comme de jeunes atomes.

Le Canadien a ensuite imité ses opposants en marquant avec un homme en plus.

Nathan Beaulieu a démontré ce qu’on attend de lui depuis ses débuts en enfilant l’aiguille à l’aide d’un tir frappé de la pointe.

Coriaces, les Flames ont décidé de ne pas s’en laisser imposer en revenant de l’arrière alors que le jeune Jooris a sauté sur un retour juteux accordé par Condon.

Disons que les premiers instants de la deuxième période ont été très divertissantes.

Par la suite, Dale Weise a démontré qu’il avait le numéro du gardien Ortio en marquant le troisième but du Canadien sur un tir OK du haut de l’enclave.

Bel effort de Weise pour son cinquième de l’année.

Au milieu de la deuxième période, le sublime boulot du quatrième trio du Canadien a permis à la troupe de Michel Therrien de prendre les devants par deux buts.

Torrey Mitchell y est allé d’un magnifique échec avant avant de remettre au mini petit nouveau Paul Byron qui ensuite fait une belle passe à Devante Smith-Pelly dans l’enclave.

Est-ce vraiment un quatrième trio?

Au début du dernier engagement, les Flames ont obtenu une chance en avantage numérique grâce à Lars Eller qui se magasine un séjour sur la passerelle.

Bénéficiant de la confiance de l’entraîneur, Paul Byron a surpris tout le monde et surtout le capitaine de son ancienne équipe en s’échappant face à Ortio qu’il déjoua d’un tir bas.

Byron saisit sa chance actuellement. Il cadre tellement dans les joueurs parfaits pour Therrien.

Au milieu de la dernière période, Dale Weise a complété son premier tour du chapeau en carrière!

Fleishmann a échappé le disque lors d’une feinte et le #22 a tiré dans une cage déserte.

Il s’agit d’une belle victoire pour replacer cette mauvaise séquence.

Sommaire du match

Source: Canadien de Montréal

Trois étoiles de la rencontre

1-Dale Weise

2-Torrey Mitchell

3-Paul Byron

Des pots et des fleurs
– Michel Therrien peut compter sur une profondeur rare. Tous les attaquants montréalais ont marqué au moins une fois cette année.

Un seul joueur n’a pas de point et il s’agit de Tom Gilbert.

– Dale Gretzky Weise a enfilé son premier tour du chapeau en carrière!

– C’est fait, Lars Eller tombe déjà sur les nerfs de Michel Therrien. Il a joué quelques minutes seulement…

– Dale Weise et Torrey Mitchell ont respectivement 6 et 5 buts cette saison. #ProfondeurDeQualité

Ils ont autant ou plus de buts que Stamkos et Ovechkin!

– Alexander Semin doit prendre des notes des intérêts de son entraîneur en regardant jouer les joueurs de profondeur.

– Alex Galchenyuk est décevant à cinq contre cinq, mais disons qu’il joue seul un brin.

– Mike Condon a été efficace comme lors de ses départs précédents. Disons qu’il joue son rôle de deuxième à merveille.

Il profite aussi de l’appui offensif de ses coéquipiers. #16 Buts en trois rencontres

– Johnny Gaudreau est un excellent petit joueur. À chacune de ses présences, il s’est passé quelque chose sur la glace.

Sérieusement, Pierre Houde trippait juste un peu trop sur son cas par contre…

– Les Flames sont laborieux devant le filet. La faiblesse de Ortio ce soir a permis au Canadien de revenir mener largement cette rencontre.

– C’est malheureux pour Bob Hartley, mais nous n’avons pas vu Dougie Hamilton du match… Terrible.

Question des connaisseurs

Est-ce Lars Eller cèdera sa place à Alexander Semin pour la prochaine rencontre? Si Michel Therrien veut juger tous ses joueurs de la même façon (et de façon égale), il doit y penser…

PLUS DE NOUVELLES