31 en 31 : Vitaly Kravtsov, un futur ailier de deuxième trio solide?

Pour tous le mois de mai, DansLesCoulisses effectue le décompte des 31 meilleurs espoirs en vue du premier repêchage.

Cette liste d’espoirs que nous avons concoctée commence tranquillement mais sûrement à prendre forme. Nous en sommes aujourd’hui au 21e rang. Jusqu’à maintenant, voici le classement.

21. Vitaly Kravtsov

22. Martin Kaut

23. Mattias Samuelsson

24. K’Andre Miller

25. Rasmus Sandin

26. B-O Groulx

27. Ryan McLeod

28. Akil Thomas

29. Nils Lundkvist

30. Ryan Merkley

31. Jacob Olofsson

Aujourd’hui, concentrons-nous sur Vitaly Kravtsov. Le jeune ailier droit russe classé au troisième rang des patineurs européens possède un intéressant potentiel combinant de nombreuses qualités offensives importantes. À 18 ans, il a passé la majorité de la saison à Chelyabinsk, dans la KHL, où il a récolté 7 points en 35 matchs.

Bien que ces chiffres ne soient pas incroyables, c’est l’expérience qui est primordiale. Rares sont ceux qui dominent, à un si jeune âge, dans la KHL.

N’en parlez-pas à Eeli Tolvanen…

Offensivement parlant

Note : A

Le Russe respecte le modèle de sa nation. Dans la zone adverse, il est une constante menace. Sa versatilité est importante, alors qu’il est productif dans plusieurs rôles. Le talent brut qu’il possède est considérable, et combinée à son intelligence, on parle d’une arme efficace.

Son jeu de transition est impeccable. En général, on a peu à lui reprocher, offensivement parlant.

Défensivement parlant

Note : B

B+ serait une note très risquée, mais je crois qu’il mérite un peu plus qu’un simple B. S’il y avait un entre-deux, je lui décernerait cette note. Bien qu’il ait un problème d’effort considérable à la Ovechkin des jeunes années, alors que le backcheck ne lui est pas très cher… Il joue bien, lorsqu’il défend.

Il joue très bien avec les lignes de passes et réussit à tirer son épingle du jeu de cette façon. Mais bon. Je n’irai pas plus haut. Il est encore très loin de Patrice Bergeron et Jonathan Toews. Très.

Physiquement parlant

Note : B+

Kravtsov possède un bon gabarit, se tenant à 6 pieds 2 et 183 livres. Il joue un style de jeu un peu robuste et intense (le mot parfait serait gritty) et tire avantage de sa taille.

Par contre, afin d’être encore plus efficace, il pourrait être plus efficace dans sa manière de distribuer son poids.

Athlétiquement parlant

Note : A-

Sa vitesse est également une arme. Son jeu dynamique étourdit l’adversaire et son coup de patin est excellent. Pas grand chose à redire de ce côté.

Quand le verra-t-on dans la LNH?

Surprenamment rapidement. Il joue déjà dans la KHL et si tout va bien, j’estime qu’il pourrait tenter de faire le saut en Amérique du Nord en 2019-2020. Tout dépendra de sa progression et de son intérêt envers l’équipe qui le repêchera.

On oublie souvent qu’au repêchage, il faut projeter. Le meilleur joueur dans le présent ne sera pas nécessairement le meilleur joueur dans le futur.

Le plafond et le plancher?

La logique le verrait devenir un excellent ailier de deuxième trio pouvant mettre la rondelle dans le fond du filet. Sinon, ses aptitudes physiques pourraient lui permettre de jouer un rôle de second plan un peu plus robuste sur la troisième unité.

Potentiellement Tricolore?

Absolument pas. Non seulement le Canadien ne dispose pas de sélections vers le vingtième rang, mais ils auront (théoriquement) déjà repêché un ailier au troisième rang. S’ils font l’acquisition d’un choix dans ces alentours, je vous garantis que Kravtsov ne sera pas le joueur visé.

En Rafale

– Un vrai de vrai.

– Bonne nouvelle pour la ville.

– Le temps presse pour les Capitals, mais pas autant pour le Lightning. C’est un couteau à double-tranchant.

 

PLUS DE NOUVELLES