31 en 31 : Serron Noel, un géant qui ne cesse d’impressionner

Tout le mois de mai, DansLesCoulisses effectue le décompte des 31 meilleurs espoirs en vue du prochain repêchage de la LNH.

Âgé de seulement 17 ans, Serron Noel sera l’un des plus jeunes joueurs disponibles au prochain repêchage. Chaque année, cet événement propose un géant lors du premier tour et c’est lui pour 2018. L’imposant attaquant fut l’un des meilleurs du Canada lors du dernier tournoi des moins de 18 ans présenté en avril dernier.

Offensivement parlant

Note : A-

L’ailier droit des General d’Oshawa de la ligue junior de l’Ontario a connu une belle progression lors de la dernière saison, y allant d’une augmentation de 32 points par rapport à l’année précédente. Comme mentionné ci-haut, il s’est démarqué au U18 avec une récolte de 6 points en 5 parties. Au point de vue technique, évidemment, il sait se servir de son physique imposant pour bien protéger la rondelle lorsqu’il en est en sa possession. De plus, il connait son rôle en avantage numérique en se positionnant devant le filet adverse pour du coup obstruer le cerbère. Il possède aussi de bonnes mains pour récupérer les rondelles libres dans l’enclave. Son tir est également très menaçant et ne l’utilise pas assez selon certains experts.

Défensivement parlant

Note : B-

Noel est un travailleur acharné, malgré le fait qu’il manque de régularité lors de la succession des parties. Son jeu défensif n’est pas nécessairement mauvais, mais demeure tout de même à modeler pour le rendre potable. Il est en construction, comme dirait certains dépisteurs. Il doit sans l’ombre d’un doute y mettre plus d’effort afin de devenir un joueur plus complet. Conscient de cette lacune et travaillant actuellement fort pour y remédier, cette facette de son jeu ne devra pas le nuire lors son entrée dans la LNH.

Physiquement parlant

Note : A

6 pieds 5 pouces et 200 livres. Voilà les chiffres qui précisent l’énorme gabarit du joueur canadien. Sachant qu’il continuera de grandir et de grossir, il sera l’un des joueurs les plus imposants du circuit. Heureusement pour lui, c’est loin d’être sa seule qualité afin d’attirer l’attention des recruteurs!

Athlétiquement parlant

Note : B-

Noel est clairement un attaquant de puissance à en devenir dans la LNH. Il en est déjà un à petite échelle dans le junior. Malgré sa carrure largement au-dessus de la moyenne, il patine aisément et possède relativement une bonne vitesse. Il est un gros attaquant qui possède les qualités athlétiques des attaquants convoités de nos jours. Toutefois, il doit démontrer davantage de constance soir après soir.

Quand le verra-t-on dans la LNH?

Toujours pas majeur au Canada, rien ne presse d’amener Noel dans la LNH alors qu’il est encore très jeune. Son style de joueur ainsi que sa courbe de progression, au moment du repêchage, font en sorte qu’il est considéré comme un projet. À moins que l’équipe qui le sélectionnera ait un plan précoce pour l’amener dans leur équipe, Noel ne devrait pas appartenir au circuit Bettman avant la saison 2021-2022.

Le plafond et le plancher?

Noel pourrait facilement devenir un power forward de deuxième trio dans la grande ligue. C’est assurément ce que l’équipe qui le repêchera souhaitera de lui. Pour ce qui est du plancher, un rôle d’attaquant de profondeur sur une 4e unité où son aspect physique sera son principal outil est également envisageable.

Potentiellement Tricolore?

Les chances sont minces. Même s’ils ne sont pas nécessairement identiques, l’échec de la sélection de Michael McCarron comme futur gros joueur d’avant pourrait calmer les ardeurs des recruteurs de la Sainte-Flanelle au sujet de Serron Noel. Par contre, il pourrait bien compléter les petits attaquants montréalais.

En Rafale

– C’est la chance de David Perron de remporter la coupe Stanley.

– Un excellent communicateur!

– Hilarant!

https://twitter.com/_marcuzzi/status/996862621587472384

PLUS DE NOUVELLES