Une 300e passe pour PK, la défensive des Preds endort l’attaque du CH

C’est un peu moins spécial qu’avant, mais tout de même… PK Subban de passage au Centre Bell, ça fait quand même jaser un peu.

Est-ce que le Canadien serait en mesure de rivaliser avec les puissants Predators et leur défensive en tirant profit du fait que les visiteurs avaient joué la veille?

Finalement, ce ne fut pas le cas, car les Preds ont su limiter les opportunités de l’attaque du Bleu-Blanc-Rouge, en route vers un gain de 4-1.

La première période a été surtout à l’image des visiteurs. Joel Armia a bien failli inscrire les siens à la marque, mais Juuse Saros a fermé la porte.

Matthias Ekholm a été frustré une première fois par Carey Price durant le premier tiers, mais il a su prendre sa revanche avant que la sirène ne sonne la fin de la période.

La défensive n’a pas fait le travail, mais Price non plus sur cette séquence.

Quand une excellente défensive limite l’attaque, les défenseurs doivent prendre le relais pour que la rondelle se rende au gardien adverse. C’est exactement ce qui s’est passé sur le filet de Shea Weber.

Et une autre passe pour Kotkaniemi!

Nashville s’est assuré de reprendre une avance de deux buts peu après. PK Subban a mérité sa 300e passe en carrière sur ce but de Craig Smith.

Selon vous aurait-il dû être refusé?

Je croyais que le CH aurait gain de cause, mais ce ne fut pas le cas. Il faudrait vraiment que la LNH travaille le dossier sur ce qui est de l’obstruction sur le gardien. C’est jamais clair.

La 3e période a offert du jeu avec un rythme plus soutenu et serré, les deux équipes ayant échangé un total de 13 tirs. En tout, les Predators ont tiré 32 fois vers Carey Price et le CH a testé Saros à 28 reprises.

28 lancers, mais très peu qui pouvaient faire peur à l’adversaire.

Bref, un match durant lequel l’attaque n’a su trouver des solutions pour remplir le filet et se donner une option sur la victoire.

Prochain match : Lundi 7 janvier, 19h30, face au Wild du Minnesota, au Centre Bell.

Prolongation

– Shea Weber a décidé de faire connaissance avec Rocco Grimaldi, qui concède 8 pouces et presque une cinquantaine de livres au capitaine du CH. Pas mal certain que le diminutif attaquant va se méfier davantage.

– Ce qu’il faut aussi retenir de ce duel, c’est que malgré le fait que Claude Julien avait le dernier changement, le trio de Domi, Drouin et Byron a été dominé par l’adversaire. Loin de moi l’idée de pointer Byron du doigt (au contraire), mais est-ce que l’entraineur va essayer de trouver un autre partenaire pour réveiller Domi et Drouin?


(Source :NHL.com)

Pendant ce temps, le trio le plus régulier de la saison chez le CH, celui de Danault, Tatar et Gallagher a disputé un fort match.

– La soirée a aussi été ardue pour Petry et Reilly.


(Source :NHL.com)

– Un point positif à retenir tout de même : l’attaque fait pas mal plus le travail comparativement à l’an dernier.

PLUS DE NOUVELLES