3 besoins, 3 joueurs à cibler pour le Canadien | Les Flyers prêts à payer le gros lot pour Babcock | Prolongation | Mise au point

Bonsoir!

L’équipe de DLC s’est attardée à analyser l’alignement du Canadien après une moitié de saison. Maintenant, il est temps de se mettre dans la peau de Marc Bergevin et se demander comment on améliore tout ce beau monde.

Tranquillement mais sûrement, la date limite des transactions approche et, en toute franchise, le CH ne pourra espérer gagner la Coupe Stanley en maintenant le statut quo. Pas cette année, du moins. Il manque une ou deux pièces pour compléter le puzzle, et encore faut-il les identifier.

Avant de proposer des cibles à notre directeur général, il impose de cerner les besoins de l’équipe au moment où on en est.

BESOINS
1. Centre de 4e trio.
2. 4e défenseur/5e-6e défenseur au jeu simple
3. Ailier droit de puissance.

Inutile de vous dire que ces besoins ne pourront être tous comblés. On s’estimerait chanceux d’en combler un.

CIBLES
1.
JORDAN NOLAN, KINGS DE LOS ANGELES : Centre de 4e trio.

On a cru bon d’amener Manny Malhotra en espérant que son efficacité au cercle des mises en jeu influe positivement sur la possession de rondelle du 4e trio, qui avait connu des ratées la saison dernière. L’idée n’était pas mauvaise. Malhotra fait sa loi au milieu des cercles, mais on en retire que très peu de bénéfices. Rarement une mise au jeu gagnée par la 4e ligne a mené à un tir, voire une entrée dans le territoire offensif.

Jordan Nolan trouve les temps durs à Los Angeles et n’attend qu’une chance de se faire valoir. Le centre de 25 ans a été limité à un temps de jeu moyen de 9 minutes, en plus d’être bougé de sa position naturelle pour être muté à l’aile droite. Nolan amène beaucoup d’énergie et c’est exactement ce qui est demandé des unités de soutien. L’an dernier, ses chiffres de possession de rondelle pointaient à 53%, ce qui coiffe largement les joueurs de son rôle. Une option intéressante pour insuffler du dynamisme au 4e trio du Canadien, lamentable en contrôle de rondelle depuis trop longtemps.

Soulignons que son impact tout à fait abordable de 0.7 million $ sur la masse salariale facilite les négociations de Marc Bergevin.

2. ZACK KASSIAN, CANUCKS DE VANCOUVER : Ailier de puissance.


L’éclosion de Zack Kassian dans la LNH semblait chose faite après une excellente campagne 2013-2014 conclue avec une récolte de 29 points et 124 minutes de pénalité. C’était bon pour le 2e rang de l’équipe en termes de point par tranche de 60 minutes, devant les jumeaux Sedin et Ryan Kesler. Le pugnace ailier droit était l’un des préférés de John Tortorella, qui raffole des attaquants de son style.

Cette année, le gros bonhomme a perdu de son lustre, comme en témoignent ses cinq maigres points en 21 matchs. Les Canucks tenteraient même de l’échanger, selon les informations obtenues par Bruce Garrioch du Ottawa Sun.

Kassian se veut un attaquant de puissance dans le même moule que Ryan Callahan : offensivement doué, dominant dans les coins de bande et dans les bagarres de possession de rondelle, mais aussi doté d’un sens du hockey douteux. Le droitier de 23 ans reste un joueur mystérieux, mais, à 1,7 millions de cap-hit, il constitue un choix sensiblement moins risqué que bien d’autres gros attaquants sur le marché. À Vancouver, Kassian jouait plus souvent qu’autrement aux côtés de Brad Richardson et Shawn Matthias. Une audition sur le top-6 avec un centre digne de ce nom lui permettrait peut-être de déployer le grand potentiel offensif qu’on voyait en lui en 2009.

JEFF PETRY, OILERS D’EDMONTON : 4e défenseur.

Voyons-le comme une roue de secours advenant que Gonchar en vienne à perdre son efficacité surprenante ou que Beaulieu soit appelé à descendre sur la 3e paire. Tom Gilbert a été acquis par le Canadien cet été pour combler le rôle de 4e défenseur et il a failli à cette tâche. Le duo Gilbert-Emelin n’inspire pas confiance, même lorsqu’utilisé parcimonieusement. Ça nous laisse avec un top-4 de défense inachevé.

Petry has also been the most steady defenceman on the Edmonton Oilers for years now. He’s constantly sent out to play against the toughest competition in the NHL’s toughest conference, but more than any other Oilers d-man, he’s held his own. In fact, most d-men on the Oilers have wilted when asked to face the monster attackers of the West game in, game out, forwards such as Ryan Getzlaf, Anze Kopitar, David Backes and Jonathan Toews. But Petry has done OK. He’s not the kind of true No. 1 d-man the Oilers need, but he’s shown he can generally hold his own against the best of the best.

 

He’s not a great passer, but he passes OK. He’s not the toughest NHLer, but he generally takes the man. He’s not a big point producer, but he’s asked to carry the puck a ton and he moves it fine.

Petry a été de loin le meilleur défenseur des Oilers lors des 2 dernières années et le seul à générer plus de chances de marquer qu’il en concède. Son jeu simple et sans fioriture convient à n’importe quelle situation de jeu. Le natif du Michigan peut bloquer des tirs, faire la relance, absorber de grosses minutes à 5 contre 5, piloter la 2e vague d’avantage numérique et défendre à court d’un homme. On parle aussi d’un joueur dédié à la cause de son équipe qui a du chien. Ajoutons qu’à 27 ans, Petry est au sommet de sa forme et promet encore cinq bonnes saisons à un cap-hit raisonnable de 3 millions.

Une source a confié à DLC l’an dernier que Marc Bergevin adorait Jeff Petry. L’intérêt ne manque donc pas, mais pour conclure un échange il faut en venir à une entente qui fait le bonheur des deux partis. Ça ne se fait pas en criant ciseaux…

Prolongation
Brandon Prust est-il vraiment la meilleure option aux côtés de Galchenyuk et Parenteau?

– Zach Fucale enfilera le maillot des Remparts pour une première fois demain!

– Et si Marc Bergevin convoitait les services de Jakub Voracek? LIEN #BuyLowSellHigh

Malheureusement, c’est peu probable. Les Flyers voudront un défenseur de premier plan en retour et le CH n’est pas en assez bonne posture pour en donner un!

De retour en santé, Jérémy Grégoire a retrouvé la touche! LIEN

Il a amassé 5 points en 3 matchs cette semaine.

– Pour ce que ça vaut, un dépisteur du Canadien assistait à la rencontre Flyers-Lightning.

– Magnus Nygren soigne sa commotion cérébrale chez lui, en Suède. LIEN

Il ne met pas une croix sur un retour en Suède l’an prochain…

– Le Canadien est l’équipe la plus épargnée par les blessures cette saison… et de loin!

– Belle pièce de jeu de l’espoir Mark MacMillan!

Carey Price pourrait-il fracasser le record de victoires en une saison que partagent Plante et Dryden? LIEN

– Le bilan de mi-saison de François Gagnon! LIEN

Mise au point
1. Une loi complètement stupide à été introduite pour améliorer la parité dans le hockey junior à Red Deer. Figurez-vous qu’un joueur n’a plus le droit de compter plus que trois buts! LIEN

S’il pousse l’audace, il reçoit une pénalité de trois minutes! #ComplètementStupide

2. Un match de la KHL se termine en mêlée générale: LIEN

3. Qui des Generals de McCarron et des Otters de McDavid accèdera à la Coupe Memorial? LIEN #OHL

4. Les Alouettes apprennent la langue de Molière!

5. La carrière de Simon Gagne pourrait être terminée. Le Québécois ne reviendra pas au jeu cette saison pour des raisons personnelles. LIEN

Gagne n’est pas dans le bon état d’esprit pour jouer au hockey. Il est endeuillé par la perte de son père, décédé le 26 décembre dernier.

6. Les journalistes sur le beat du Canadien se prononcent sur les surprises et déceptions de la mi-saison. LIEN

7. Dominik Hasek: un gardien dominant au style peu orthodoxe! LIEN

Aussi le gardien qui compile le meilleur pourcentage d’arrêts de tous les temps…

8. Duron Carter tentera de percer la formation des Panthers de la Caroline dans la NFL. LIEN

9. La détermination de Olivier Archambault aura confondu les sceptiques! Après avoir la dominé la ECHL (ligue de la côte Est), le Québécois a été rappelé par le Wild d’Iowa dans la ligue Américaine. Ne lui reste plus qu’une (grosse) étape à franchir… LIEN

Archambault est un ancien espoir du Canadien repêché en 4e ronde. Il a inscrit 33 points en 32 matchs dans la ligue de la côte Est cette saison.

10. Cristiano Ronaldo pousse un cri assez étrange… LIEN

11. Les Flyers seraient prêts à verser 5 millions par année à Mike Babcock! LIEN

Signe que Craig Berube n’est que de passage?

12. À Saskatoon, l’aréna Klinsmen a été renommé l’aréna Gordie Howe. LIEN

13. Jimmy Howard ne sera pas rétabli à temps pour le match des étoiles. LIEN

14. Jack Eichel ne se rapportera PAS aux Sea Dogs cette saison. LIEN #Utopie #WishfulThinking

15. Les Penguins pourraient devoir se passer des services de Oli Maatta pour le reste de la saison! #Ouch LIEN

Heureusement, il y a eu l’éclosion du jeune Simon Després.

16. Top-10: décisions controversées d’arbitre! LIEN

17. Jonathan Drouin s’immiscera-t-il dans la conversation pour le trophée Calder durant la 2e moitié de saison?

18. Les Penguins ont cédé Derrick Pouliot à Wilkes-Barre/Scranton. LIEN

19. Tim Murray (DG des Sabres) n’aurait pas l’intention d’échanger Tyler Myers. Au contraire, il veut en faire la pièce maîtresse de la reconstruction des Sabres. LIEN

Il ne faut pas se laisser berner par les déclarations publiques pour autant!

20. Antoine Vermette est presque assuré de faire sauter la banque l’été prochain. LIEN

PLUS DE NOUVELLES