15 points en six matchs pour Erik Karlsson

Vous ai-je dit que nous étions désormais sur Instagram? Si vous n’êtes pas encore abonnés(es) à notre compte, n’hésitez plus. Go! www.instagram.com/dlcoulisses

Erik Karlsson a (enfin) débloqué
Le parcours d’Erik Karlsson avec les Sénateurs d’Ottawa s’est terminé le 13 septembre dernier alors que le défenseur suédois est passé aux Sharks dans une transaction. Chris Tierney, Rudolfs Balcers, Dylan DiMelo, Joshua Norris, un choix de première ronde et un autre de deuxième ronde. En plus de deux choix conditionnels…

La saison s’est entamée et Erik Karlsson a connu toutes sortes de difficultés. Il n’a marqué son premier but que le 17 novembre… n’ayant récolté que sept mentions d’aide lors de ses 18 premiers matchs avec les Sharks.

Pendant ce temps, Thomas Chabot faisait la pluie et le beau temps à Ottawa, chaussant à merveille les patins laissés vacants par le départ de Karlsson. Même Max Lajoie parvenait à faire oublier Karlsson…

Mais le défenseur vedette des Sharks s’est réveillé. Et pas à peu près!

Depuis sa suspension de deux rencontres, il est en feu. 15 points en… six matchs! Et 17 en 7!

Il a aussi récolté au moins une mention d’aide lors des 14 dernières rencontres auxquelles il a pris part. Wow!

Karlsson occupe présentement le 4e rang des pointeurs chez les arrières dans la LNH (41). Il est passé devant Thomas Chabot notamment (38)…

Devinez qui est au sommet? Brent Burns, le coéquipier de Karlsson (49). Avec Karlsson et Burns qui jouent souvent près de 30 minutes par rencontre, ça te stabilise une défensive. Dommage pour le 3e défenseur droitier de l’équipe, par contre…

Burns et Karlsson n’évoluent pas ensemble à 5 contre 5, mais sur le power play, oui. Quelle force de frappe!

Burns a 20 points en power play et Karlsson, 17.

Erik Karlsson sera admissible à l’autonomie complète le 1er juillet prochain. Il fera sauter la banque en 2019… reste à savoir où.

Il touche un salaire de 7,5 millions $ cette saison, comptant pour 6,5 millions $ sur le cap hit des Sharks. Est-ce que ces derniers pourraient se permettre d’avoir Karlsson à environ 9 ou 10 millions $ par saison… Avec aussi le (vieillissant) duo Burns (8 millions $) – Vlasic (7 millions $) signé pour plusieurs saisons? Bonne question.

C’est pourquoi les Sharks doivent connaître du succès ce printemps. Ils n’ont plus le temps et le luxe de pouvoir attendre…

En rafale

– Si Chantal Machabée suivait les activités d’une équipe de la KHL, elle aurait été nommée entraîneuse adjointe lors du match des étoiles. #OnlyInRussia

– Très bonne question. À quel point Jeff Petry est-il utile au Canadien depuis deux saisons?

– Puisqu’il est question de Petry, sachez que Google l’a aidé à tourner la page après sa bavure de lundi soir face au Wild.

– Et il fait bien. #VivreDansLePrésent

– Son plan a fonctionné!

PLUS DE NOUVELLES